Terroirs Et Millesimes

Edition du 30/01/2018
 

Mas de Daumas-Gassac

Unique

Mas de DAUMAS-GASSAC

À la tête des Premiers Grands Vins Classés.


Daumas Gassac, c’est la rencontre entre Aimé Guibert et un terroir exceptionnel découvert dans les années 1970 par le grand savant Henry Enjalbert, titulaire de la chaire de géographie à l’académie de Bordeaux, qui a constaté qu’il existait au milieu du massif de l’Arboussas, sous le manteau épais de la garrigue, une quarantaine d'hectares d’un sol profond, parfaitement drainé et pauvre en humus et matières végétales, riche en oxydes minéraux (fer, cuivre, or...). Ce terroir de grèzes glaciaires accumulées par les vents lors des glaciations de Riss, Mindel et Guntz, apportent les trois éléments qui conditionnent l'existence d'un grand cru : sols profonds où les racines de la vigne peuvent descendre s'alimenter en profondeur; sols parfaitement drainés où les racines de la vigne ne rencontrent jamais d’humidité, sols pauvres qui exigent de la vigne souffrance et effort pour créer les arômes rares. L’exposition du vignoble sur pentes Nord accentue l’effet du micro-climat froid, en réduisant, surtout pendant l’été, les heures d’ensoleillement. C’est ce micro-climat qui retarde la floraison de la vigne de près de trois semaines sur la moyenne Languedoc. Si la découverte du terroir doit tout à Henry Enjalbert, les procédures de vinification et d’élevage doivent tout à Emile Peynaud : vinification médocaine, longues fermentations et macérations, élevage 12 à 15 mois dans des barriques bourguignonnes et bordelaises de 1 à 7 ans, collage à l’albumine d’œuf, pas de filtration... “En 2016, nous raconte Roman Guibert, nous avons vendangé très rapidement, entre le 10 et 18 septembre. C’est toujours un défi d’amener les cagettes de raisins dans un temps record au chai pour éviter toute altération. La qualité était très homogène, nous craignions une baisse de rendement à cause de la sécheresse, mais la vigne s’est bien défendue et a porté suffisamment de grappes. Les vins sont superbes, les rouges sont à l’élevage et promettent beaucoup. Les blancs et les rosés se dégustent très bien, ce sont des vins minéraux, bien équilibrés avec une bonne acidité, du gras, de la complexité. Le 2015 était un millésime lui aussi très réussi. Nous avons vendu les 110 000 bouteilles en primeur. Nous avons la chance d’avoir une clientèle fidèle d’amateurs éclairés qui, chaque année, nous font confiance et réservent le vin. Pour le 2016, je pense que cela va être la même chose, tout sera vendu toujours en primeur. Nous présentons la Cuvée Emile Peynaud, une cuvée confidentielle et très haut-de-gamme, seulement 2000 bouteilles qui sont élevées deux ans en barriques, 100 % Cabernet-Sauvignon issu de vignes de 40 ans d’âge, un vin à la texture différente, le prix étant en rapport à la rareté (200 €).”

   

Mas de Daumas-Gassac

Famille Guibert
Haute Vallée du Gassac
34150 Aniane
Téléphone : 04 67 57 71 28
Télécopie : 04 67 57 41 03
Email : contact@daumas-gassac.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT POMEROL
e_pomerol.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
PETRUS (Hors Classe)
LA FLEUR PETRUS
TROTANOY
CANON (Canon-Fronsac)
BEAUREGARD
LA CROIX
CANON-CHAIGNEAU (Lalande-de-Pomerol)
CLOS RENÉ
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CERTAN DE MAY DE CERTAN
MAZEYRES
BELLEGRAVE
LE CAILLOU
LA CROIX-TOULIFAUT
ROQUEBRUNE (Lalande-de-Pomerol)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CANTELAUZE*
CARLES (Fronsac)
GABY (Fronsac)
MAZERIS (Fronsac)
ROUMAGNAC LA MARECHALE (Fronsac)
BELLES-GRAVES (Lalande-de-Pomerol)
BOURSEAU (Lalande-de-Pomerol)
MOINES (Lalande-de-Pomerol)
MOULIN DU JURA (Lalande-de-Pomerol)
PETITE CROIX (Lalande-de-Pomerol)
VOSELLE (Lalande-de-Pomerol)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LA GANNE
ARNAUDS (Lalande-de-Pomerol)
FERRAND
LAFLEUR DU ROY
CLOS DU PÈLERIN
VIAUD (Lalande-de-Pomerol)
PLINCE
VALOIS
LA CROIX ROMANE (Lalande-de-Pomerol)



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHEVROL-BEL AIR (LP)
CROIX-LAROQUE (Fronsac)
(TAILLEFER*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BOIS DE LABORDE (LP)
ROCHES FERRAND (LP)

> Nos coups de cœur de la semaine

Château de FONTCREUSE


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Une élégante bâtisse dont la construction a été achevée en 1700. En ce début du XVIIIe siècle, la demeure bénéficiait de l’eau courante ce qui était fort rare à l’époque. L’eau provenait de sources souterraines qui alimentaient une galerie creusée sous la colline qui fournissait en eau le Domaine et ses dépendances ce qui a donné son nom au Château. Le Domaine s'étend sur 35 ha sur des terrains argileux, calcaires, caillouteux du crétacé exposés nord-est nord-ouest. La culture de la vigne est traditionnelle : travail du sol, ébourgeonnage au printemps et vendanges en vert en juillet afin de maîtriser les rendements qui dépassent très rarement les les 45 hl/ha pour les blancs et les Rosés. Vendanges manuelles. La production annuelle est de 100 000 blancs, 53 000 rosés et 30 000 rouges. Jean-François Brando prépare des cuvées en blanc et rouge fermentées en barriques de 3 hl puis élevées dans des jarres en grés. “Si le millésime 2016, nous dit-il, est faible en volume (manque de pluie), il est, par contre, d'une qualité parfaite (aucune pourriture). Moins de 10% pour les blancs. Ventes en 2017 : les blancs et rosés 2016, ainsi que les rouges 2014, où la Syrah y est majoritaire, 75%, accompagnée de 25% de Caladoc au goût intense de cerise et de framboise. Pour les Cassis rosés, composés de 75% Grenache et 25% de Cinsault. Les 2015 sont des vins clairs, fruités et d’une grande finesse où se mêlent la rose et les fruits blancs. Les rouges 2013, viennent d’être mis en bouteilles, la Syrah y est majoritaire, 75% accompagnée de 25% de Caladoc au goût de cerise, framboise, fruits intenses. ” Formidable Cassis rosé 2015, dont la bouteille est superbe, avec des nuances de pêche et de petits fruits secs, un grand vin sec et suave à la fois, qui associe la fraîcheur à l’élégance, de bouche subtilement mais intensément parfumé, que l’on vous conseille sur des crevettes flambées ou un tajine de veau aux fèves et artichauts. Le Cassis blanc 2015 se caractérise par beaucoup de finesse et de fruité, un vin où s’entremêlent des notes de pomme, de narcisse et de bruyère, élégant, de bouche persistante, dense et parfumée, tout en harmonie, exceptionnel. Goûtez également le Cassis rouge 2013, aux nuances discrètes de sous-bois et de mûre, qui mêle charpente et rondeur, un vin puissant, épicé, de très bonne évolution.

Jean-François Brando
13, route Pierre-Imbert
13260 Cassis
Téléphone :04 42 01 71 09
Télécopie :04 42 01 32 64
Email : fontcreuse@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudefontcreuse
Site personnel : www.fontcreuse.com

Château d'ESTEAU


Un terroir où la grave garonnaise prédomine. La plantation, d’une densité élevée, fait la part belle au Cabernet-Sauvignon. La vinification se fait de manière traditionnelle, avec une cuvaison longue qui assure l’extraction des arômes, et l’élevage est effectué 22 mois en moyenne, en barriques de chêne de l’Allier renouvelées à raison de 30% par an. Son Haut-Médoc 2014, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), d’épices, aux tanins bien enrobés et bien équilibré. 

Hélène Musso
50, route du Pin Franc
33250 Saint-Sauveur
Téléphone :06 85 53 31 25
Email : chateaudesteau@gmail.com
Site personnel : www.chateaudesteau.com

Domaine Daniel REVERDY & Fils


Le vignoble compte 9,3 ha. De la taille à la vendange, du pressurage à la mise en bouteille, on travaille ici la vigne et les vins dans la pure tradition et dans le respect du terroir. Les sols sont principalement des Terres blanches (argilo-calcaire), ce qui apporte au vin des arômes complexes et variés : floraux, fruités mêlés de nuances végétales. “Nous vendons en 2017 les blancs et rosés 2016, nous dit Cyrille Reverdy, la cuvée Antheas blanc 2015, et les rouges 2015. Le millésime 2016 possède une superbe qualité, seule la quantité n'a pas suivi.” Il sortira également, à partir de Septembre 2017, le Clos de Chaudenay 2016, une cuvée parcellaire de Sancerre blanc.” Superbe Sancerre blanc 2015, issu de vignes de 30 ans, d'une fermentation à basse température (14-17°c) et d'une vinification avec élevage sur lies totales sur une période de 6 mois, classique, vif et chaleureux, avec des nuances d’abricot et de pomme, un vin ample, racé, très bien équilibré en acidité, à prévoir sur un tartare de saumon, par exemple, ou, bien sûr, sur une andouillette (à la ficelle !). Plus dense, le Sancerre blanc cuvée Anthéas 2014, vieilles vignes de plus de 50 ans sur des sols argilo-calcaires, terres blanches, vendanges manuelles, élevage sur lies totales sur une période d’un an (25% de cette cuvée sont élevés en fûts de chêne), où s’entremêlent les fruits blancs mûrs, les épices et les fleurs fraîches, de bouche intense et raffinée à la fois, parfait sur un bar et palourdes en marinière ou un poulet en barbouille du Berry. Remarquable Sancerre rouge 2014 (médaille d’Argent Paris 2016), vignes de 40 ans, sol de caillottes, ébourgeonnage sévère, éclaircissage, tri de la vendange,..., de robe rubis intense, finement bouqueté, au nez concentré où dominent la violette et le cassis, aux tanins fondus, corsé en bouche. Le Sancerre P’tit Luce rouge 2014 , qui a reçu, lui, une médaille d’Or Paris 2016, élevé 50% en fûts de chêne 10 mois, est intense au nez, mêlant structure et distinction, avec ces notes de fumé bien spécifiques. Le Sancerre rosé 2015, médaille de Bronze Paris 2016, de très belle couleur, tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de rose, est d’une longue finale parfumée.

Cyrille Reverdy
Chaudenay
18300 Verdigny
Téléphone :02 48 79 33 29
Télécopie :02 48 79 33 29
Email : daniel-et-fils.reverdy@wanadoo.fr
Site personnel : www.daniel-reverdy-sancerre.com

CHEVILLON-CHEZEAUX


Ici, on est vignerons depuis 5 générations (9 ha de vignes). Les méthodes de travail et de vinification sont restées traditionnelles, avec des vendanges manuelles, une cuvaison longue et un élevage dans des fûts de chêne pendant 18 à 24 mois. Le Domaine Chevillon-Chezeaux produit plusieurs appellations : Bourgogne Pinot Noir, Bourgogne-Passetoutgrain, Bourgogne Hautes Côtes de Nuits Blanc et Rouge; des appellations villages, Vosne Romanée, Nuits-Saint-Georges, et des appellations Nuits-Saint-Georges Premiers Crus Champs-Perdrix, Bousselots Rouge et Saint-Georges, notamment. Les cépages sont le Pinot Noir et le Gamay (1/3-2/3) pour le Bourgogne Passetoutgrain, le Pinot Noir pour le reste des appellations rouges; l’Aligoté, le Chardonnay et le Pinot Blanc pour les appellations de blancs. Actuellement, il est exploité par Philippe et Claire Chezeaux, et leurs vins sont devenus des références. Le plaisir est bien là, en effet, avec son Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Saint-Georges 2014, un vin très typé, aux tanins mûrs, très équilibrés, alliant charpente et souplesse, avec des arômes complexes de prune, de sous-bois et de réglisse, ample en bouche, de très bonne garde. Le 2013 est d’une belle couleur aux reflets violets, alliant structure et distinction, très classique, très parfumé, avec ces notes d’humus et et de fruits surmûris. Superbe 2012, où l’élégance prime, parfumé, typé, rond mais de jolie charpente, avec des connotations de fraise des bois et d'épices, tout en bouche, où se décèle une jolie finale corsée_definition.html"class="lexique" target="_blank">corsée au palais, un grand vin qui demande une cuisine délicate comme, par exemple, une poule faisanne truffée et girolles à la crème ou un rôti de veau en croûte. À ses côtés, le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Aux Champs-Perdrix 2014, aux tanins très élégants mais fermes également, au nez complexe (cuir, framboise, mûre), légèrement épicé, de bouche intense, d’excellente évolution. Le 2013 est coloré, au nez complexe avec des notes de fruits rouges cuits et une pointe de réglisse, de jolie bouche. Le 2012, très fin, ample, de robe grenat intense, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche très équilibrée, est idéal sur un pâté chaud de canard sauvage en croûte ou un rôti de boeuf aux pruneaux farcis. Le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Porêts 2014 est de couleur rubis, tout en finesse comme il se doit, mêlant charpente et souplesse, aux senteurs de fruits rouges mûrs et de sous-bois, qu’il faut apprécier sur un civet de lapin, par exemple. Le 2013 dévoile un bouquet puissant de violette, de sous-bois et de cuir, un vin séducteur, aux tanins savoureux. Le 2012 dégage des notes de cassis cuit, de robe rubis, souple et corsé à la fois, de belle complexité (cassis mûr, fraise des bois, violette). On continue avec le Nuits-Saint-Georges les Saint Julien 2014, fort bien élevé, aux tanins présents, riche et intense en bouche, marqué par son terroir, au parfum de cerise et de sous-bois. Le 2013, au nez marqué par des arômes de cassis et de framboise, avec cette nuance de truffe caractéristique.

Philippe et Claire Chezeaux
41, rue Henri-de-Bahèzre
21700 Nuits-Saint-Georges
Téléphone :03 80 61 23 95
Télécopie :03 80 61 13 57
Email : chevillon.chezeaux@orange.fr
Site : domainechevillonchezeaux


> Nos dégustations de la semaine

Domaine SERGUIER


Le domaine est né à la fin du XIXe, par la volonté d?Hippolyte Serguier. 100 ans plus tard en 1997, Daniel Nury reprend le domaine familial situé au cœur du village au pied des remparts de Châteauneuf-du-Pape.
?À l?image du domaine qui s?étend sur 6.5 hectares, on retrouve ces différences sur les 10 parcelles de l?exploitation. Ainsi au lieu-dit des terres blanches, on produira des rouges puissants sur les galets roulés. Au lieu-dit du pointu on produira des rouges plus en finesse. Au lieu-dit du pialons, on alliera finesse et puissance sur des vignes centenaires, ou encore des sols argilo-sableux à Coste froide pour les vins blancs. Chaque terroir, chaque parcelle est plantée avec les différents cépages de l?appellation afin qu?ils s?expriment pleinement.?
Superbe Châteauneuf-du-Pape cuvée Révélation 2015 (Grenache noir majoritaire avec 10% de Mourvèdre, Cinsault et Syrah) issu de très vieilles vignes de 80 ans aux rendements inférieurs à 30hl/ha, vendanges manuelles avec tri à la parcelle, élevage 14 mois en barriques, un vin marqué par des senteurs d?épices à dominante de fruits rouges mûrs, de poivre et de violette, d?une belle couleur grenat pourpre, alliant charpente et souplesse en bouche, très structuré, distingué, d?une volumineuse finale. Le 2013 est de bouche pleine et riche, de belle robe grenat, au nez de cerise confite et d?humus, un vin qui mérite une cuisine relevée. Savoureux 2012, où s?entremêlent des notes de petits fruits rouges mûrs et de réglisse, puissant, savoureux, que l?on apprécie aussi bien sur un Roquefort qu?avec des filets de lièvre aux marrons en papillotte.
Le Châteauneuf-du-Pape rouge Tradition 2015, 70% Grenache, 12,5% Mourvèdre, 12,5% Syrah et 5% autres (Cinsault, Counoise, Muscardin...), coloré et bouqueté, aux notes de cerise confite et d?humus, avec cette bouche puissante, est un vin ferme et typé.
Beau Châteauneuf-du-Pape blanc 2015, parts égales de Grenache blanc et de Clairette blanche (40% de chaque) avec 20% de Bourboulenc, avec des arômes bien présents où dominent les agrumes et les petits fruits secs, tout en subtilité aromatique, d?une belle longueur. Redégusté cette année, le 2011 se goûte parfaitement, gras, aux notes de noix fraîche et de coing, de bouche suave, très séduisant par son ampleur et sa persistance d?arômes.
Il y a encore le CDR Le Cabanon rouge 2015, aux tanins enrobés, de couleur cerise soutenue, bien réussi, et le CDR Le Cabanon de ma Mère blanc 2015, frais, aux notes de fruits blancs et d?acacia.

Daniel Nury
10, rue Alphonse Daudet
84230 Châteauneuf-du-Pape
Tél. : 04 90 83 73 42 et 06 15 66 58 90
Email : nury.daniel@wanadoo.fr
www.domaine-serguier.com


Domaine de la GRANGE


Prend du galon dans le Classement, et c'est bien mérité. Alliant tradition et modernité, Dominique Hardy s'attache à produire des vins authentiques en respectant son terroir. Muscadet Sèvre-et-Maine Rubis de la Sanguèze 2009, cru Communal Mouzillon-Tillières, vignes de 30 ans, 100% Melon de Bourgogne. "Ce cru vous fait découvrir le Muscadet d'une façon différente, précise-t-il. Une bouteille présentée désormais avec un pendentif qui explique cette démarche: terroir des Rubis de la Sanguèze, ce Rubis n'est pas celui de la place vendôme, mais le nom local donné au "Gabbro", roche magmatique des coteaux de la Sanguèze... Ce terroir privilégié nous permet d'élever ce Muscadet au rang de grand vin de garde."
J'avoue que ce vin m'a séduit par sa typicité, sa franchise et une belle harmonie, tout en finesse, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, de bouche parfumée et suave, qui poursuit en effet une évolution certaine (il vaut largement ses 9€). Leur Muscadet Sèvre-et-Maine sur lie 2012 est tout aussi séduisant, plus vif, bien sûr, tout en arômes et vivacité, aux senteurs persistantes, un vin qui allie la fraîcheur à la souplesse, de belle robe brillante et limpide (5€). Gîte sur place. Aucune hésitation.

Béatrice et Dominique Hardy

44330 Mouzillon
Tél. : 02 40 33 93 60
Fax : 02 40 36 29 79
Email : contact@dhardy.com
www.dhardy.com


Château PICHON-COMTESSE


Incontestablement au sommet. Appartient à Roederer. Nicolas Glumineau nous avait préparé une dégustation splendide, avec des millésimes majestueux, sur trois décennies !
On commence par ce très grand Pauillac 2015, de couleur grenat intense, complexe au nez comme en bouche, distingué, aux connotations de cerise confite et d?humus, un vin qui possède des tanins puissants et très fins à la fois, d?un grand équilibre, avec beaucoup d?élégance, de garde. Le 2014 est superbe, très parfumé, volumineux, d?une belle couleur pourpre, charnu et parfumé, au nez persistant de petits fruits rouges mûrs, de cuir et de sous-bois, avec beaucoup de matière mais tout en distinction. 
Le 2010 est l?un des plus beaux vins de la presqu?île dans ce millésime de grande race, où l?élégance vient épauler une structure dense, un très grand vin, très classique comme on les aime, où le terroir s?est exprimé tout particulièrement, qu?il faut savoir attendre. 
Le 2009 suit, un grand vin, encore très jeune, racé, tout en puissance, avec beaucoup de matière, des arômes de fruits rouges surmûris et de cuir, garant également d?un grand potentiel d?évolution. Le 2005, très corsé, est représentatif de ce millésime atypique bordelais, parfois trop ?chaud?, de bouche flatteuse et riche à la fois, tandis que le 2000, beaucoup plus classique, est particulièrement savoureux, d?une grande intensité au nez comme en bouche (cuir, griotte confite, sous-bois?), gras, un grand vin parfumé, tout en bouche, de grande évolution. 
Le 1996 est vraiment exceptionnel, un grand vin très distingué, très fin, ample, aux connotations de cerise confite, de sous-bois et de cannelle, un vin envoûtant, aux tanins enrobés, qui poursuit une fort belle évolution. Le 1995 possède son propre style, dense, complexe, mêlant charpente, élégance et puissance aromatique, de couleur pourpre, avec des nuances de fruits rouges surmûris et de cuir au palais.

Nicolas Glumineau
Pauillac
33250
Tél. : 05 56 59 19 40
Email : pichon@pichon-lalande.com
www.pichon-lalande.com



> Les précédentes éditions

Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016

 



BARON ALBERT


Robert AMPEAU et Fils


Château SPENCER LA PUJADE


Château BOSSUET


Château PANCHILLE


Domaine SEGUIN-MANUEL


Château Le BOURDIEU


Pierre BOURÉE Fils


Domaine André MATHIEU


Château de CRAIN


Domaine Michel PRUNIER et Fille


Domaine de MONTIGNY


Louis ROEDERER


Le LOGIS de la BOUCHARDIERE


Château FILLON


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Domaine Pierre MARTIN


Château LANIOTE


Château LARRAT


Château FONTESTEAU


Domaine de la GUILLOTERIE


Domaine Pierre AMIOT et Fils


Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Jean-Christophe MANDARD


Domaine Jean-Max ROGER


Domaine de SAJE


Domaine de LAVAUR


PHILIPPONNAT


Château BOIS CARRÉ


Château PONT LES MOINES


Domaine MAESTRACCI


Clos TRIMOULET


Château PLINCE


Château DAVID


BARILLOT Père et Fils



CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHATEAU DE GUEYZE


DOMAINE TROTEREAU


CHATEAU DE LA BRUYERE


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHATEAU DE BEAUREGARD


DOMAINE DE BELLEVUE


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU DES PEYREGRANDES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales