Terroirs Et Millesimes

Edition du 25/05/2021
 

Château HAUT-MARBUZET

Sommet

Château HAUT-MARBUZET

Qualité est ma vérité


“Un vin n’a de génie que le génie de son terroir”, aime préciser Henry Duboscq. On pourrait donc penser que les hommes ne servent à rien, poursuit-il. À Haut-Marbuzet ce n’est pas tout à fait le cas. Le terroir de Saint-Estèphe donne des vins austères, virils et agressifs alors, que, par tempérament, je suis un homme volubile, extravagant et caressant. Ainsi, pour produire un vin que j’aime et qui me ressemble, je me suis battu “bec et ongle” contre ce terroir pour produire le plus marginal des Saint-Estèphe, c’est-à-dire, et cela m’a souvent été reproché, un vin séducteur dès sa mise en bouteilles, alors que ce n’est pas le style d’un Saint-Estèphe classique. J’ai dompté mon terroir par des méthodes de vinification qui me sont propres, et dont j’ai été un peu le pionnier. Le logement intégral du vin en barriques de chêne renouvelées tous les ans. J’avais découvert qu’un vin en barrique neuve puisait dans son contenant une onctuosité parfumée qui masquait l’agressivité traditionnelle venue du terroir. J’ai donc fait des recherches d’associations de différents chênes, sachant que, pour le bois aussi, l’influence du terroir apporte des saveurs différentes, selon les origines des chênes. C’est ainsi, que j’ai découvert que les chênes de l’Allier à forte chauffe, donnaient à mon vin ces notes empyreumatiques très caractéristiques. Je me suis rendu compte que les chênes de la forêt de la Nièvre apportaient ces légères notes toastées et un rien mentholé. Les chênes de la forêt de Tronçais à forte chauffe apportaient, eux, des notes de violette, de cassis et de framboise. Ainsi, l’association de ces différents chênes, et en fonction des millésimes, par leur vigueur tannique, donnaient au vin, une complexité très intéressante et gommaient, dans leur jeunesse, l’austérité et la rigueur des vins de Saint-Estèphe. On aurait pu penser, que le terroir était brimé, faussé par ces ajouts de chêne, c’était une erreur, car, après vieillissement, on se rend compte que l’influence des hommes et les techniques disparaissent, le terroir reprenant le dessus. Au bout de 4-5 ans, les tanins un peu virils de Saint-Estèphe dans leur jeunesse sont atténués, sont féminisés, comme quoi, le temps finit toujours par amenuiser les virilités les plus excessives. Château Haut-Marbuzet 2017 : sans avoir les degrés de perfections de 2015 et 2016, il nous fait retrouver les jolies notes du 2012 avec un nez éloquent, des fruits charnus finement compotés, des senteurs chaudes sans lourdeur ni mollesse. Château Haut-Marbuzet 2016 : comme toujours, l’extraction modérée privilégie l’élégance contre la puissance. Néanmoins, l’ensemble rappelle la perfection des 2010. Derrière un nez dominé par la violette et le moka, le vin est plein et velouté, sa présentation révèle une belle matière profonde dominée par une juste maturité de raisins. Le tout, confère une élégance rare, corolaire d’une noblesse évidente qui se manifeste par un prolongement d’éternité. Je n’hésite pas à appeler ce 55e millésime de ma production, “la beauté du monde” ! Château Haut-Marbuzet 2015 : il fait partie des très beaux millésimes à Haut-Marbuzet. Une maturité phénolique remarquable associée à une maturité technologique maîtrisée, (degré moyen de 13,5°). C’est un grand vin de couleur grenat intense, bien charnu comme nous les aimons, aux notes de pruneau, un vin marqué par son équilibre et son harmonie, qui associe puissance et distinction, de grande garde.”

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri, Hugues et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château BELLE GARDE


Les origines de la famille Duffau demeurant sur la commune de Moulon, remontent au XVIIIe siècle. Une propriété de 46 ha. On se fait plaisir avec ce Bordeaux rouge Fûts de Chêne 2019, 80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon, élevage 12 mois sur lies totales avec un apport d’oxygène, de couleur pourpre, alliant souplesse et richesse, aux notes de fruits cuits avec des nuances de cannelle en bouche, un vin puissant, de belle évolution. Le Bordeaux rouge cuvée Tradition 2019, est bien fait, de robe grenat, tout en arômes, aux tanins souples, au nez de pruneau, tout en bouche. Séduisant Bordeaux blanc 2020, 70% Sauvignon blanc, 10% Sauvignon gris et 20% Sémillon, élevage sur lies fines 6 mois, qui est vraiment plaisant, distingué, puissant et savoureux, alliant souplesse et fraîcheur en bouche, tout en finesse, aux nuances subtiles de noisette et de fleurs. Goûtez aussi le Bordeaux rosé 2020, de très belle couleur, tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de rose, d’une longue finale parfumée, idéal sur un poisson au four. Joli Bordeaux Supérieur l’Excellence rouge 2019, 50% Merlot, 50 % Cabernet-Sauvignon, vinification en cuves tronconiques permettant d’effectuer des pigeages journaliers une cuvaison de cinq semaines environ est réalisée avec un apport d’oxygène sous marc, élevage 12 mois, bien corsé, aux senteurs persistantes de petits fruits rouges mûrs avec des notes de musc, typé, aux tanins souples et très équilibrés, un vin qui allie structure et charme, très réussi. Toujours remarquable Saint-Émilion Grand Cru Château La Croix Caperot 2018, il est excellent, de bouche flatteuse et riche à la fois, où se mêlent la myrtille et l’humus, un vin classique, intense et complexe, de très bonne charpente. Si il vous en reste dans la cave, ce Saint-Émilion Château La Croix Caperot 2016, qui a une couleur soutenue, au nez où s'entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, qu’il faut laisser évoluer.

Éric Duffau
2 692, route de Moulon
33420 Génissac
Téléphone :05 57 24 49 12
Email : duffau.eric@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignobles-ericduffau.com

Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Le vignoble familial Château Galand est une propriété fort ancienne, dont les bâtiments datent pour certains du XVIe siècle. Ses vignes s'étendent du flan méridional du fameux coteau argilo-calcaire en pente douce jusqu'aux plaines alluviales de la Dordogne dont les méandres serpentent à quelques mètres. La côte de Canon-Fronsac est le prolongement géologique vers le sud-ouest de la grande côte de Saint-Émilion portant ses crus les plus prestigieux. Au nord, s'étendent les vignobles de Fronsac. On y retrouve les calcaires à astéries et la molasse du Fronsadais donnant le vin dont le caractère suffit à le distinguer. Le relief accidenté empêche la stagnation des eaux et la proximité des rivières protège les vignes des gelées. Coup de cœur pour ce Canon-Fronsac 2019, un vin de bouche puissante, avec des arômes de framboise mûre, très fin mais charpenté, bien charnu, très parfumé en bouche, d’un bel équilibre pour ce grand millésime classique.  Beau 2018, particulièrement harmonieux, aux notes fruitées denses, dominées par le cassis et la cannelle, un vin dense, d’un beau rubis foncé, d'une belle concentration aromatique et avec de la matière. Le 2016, (médaille d’Or Concours Général Agricole Paris 2019), très typé, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, il est classique et élégant, avec de la matière et une bouche chaleureuse, un vin racé comme on les aime, qui développe en finale des connotations délicates de fruits macérés et de poivre, de garde. Vous aimerez aussi ce Bordeaux Supérieur Château Galand 2019, délicieux, tout en arômes, corsé et gras, au nez complexe, corsé et charpenté, avec des senteurs de framboise et de mûre, de très bonne garde. Excellent 2018, tout en bouche, riche et coloré, aux arômes de cassis, corsé, aux tanins harmonieux et équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde. Le 2016, médaille d’Or Concours Général Agricole Paris 2019, coloré, au nez dominé par la mûre et la framboise, de bouche ample où se retrouvent la griotte et la prune.


La Malatie
33126 Fronsac
Téléphone :05 57 25 20 72 et 06 27 05 05 38
Email : pharmaciejeangaland@orange.fr
Site personnel : www.chateaufronsac.com

Château BEYNAT


Le Château né en 1917 suite à l’achat de plusieurs parcelles par Léonard Nebout à Castillon.“ Les traitements sont uniquement fait avec du soufre contre l’oïdium et du cuivre (bouillie bordelaise) contre le mildiou, expliquent ces deux vignerons motivés et passionnés. Nous raisonnons nos passages en fonction de la pousse de la vigne et surtout de la pluviométrie. Depuis 2015, nous sommes en biodynamie sur ce vignoble de 14 ha. Cette pratique culturale met en scène la vie du sol, le végétal et le vin produit. Le but, relever l’identité de nos terroirs, l’harmonie. Certifié Bio depuis 2011. Toujours ce remarquable Castillon Côtes de Bordeaux 2018 Bio, Merlot et Cabernet franc, élevé 18 mois en cuves, développe des tanins veloutés, mêlant distinction et richesse, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau. Très charmeur Castillon Côtes de Bordeaux Terre à Terre 2018 Bio, un pur Merlot, élevé dans une amphore d’argile de Toscane 11 mois, sans soufre, tout en bouche, avec des notes de groseille, c’est un vin rond avec des tanins mûrs, charnu comme il le faut. Nous avons également beaucoup aimé cet autre Castillon cuvée des Lyres 2017, un pur Merlot, sans sulfites également, de robe intense, au nez complexe où dominent les fruits cuits, alliant structure et élégance en bouche, c’est un vin chaleureux et bien corsé. Et la cuvée Moi J’ai un Rêve 2018, très bien réalisée. Joli Castillon Côtes de Bordeaux rouge cuvée Léonard 2018, élevé 12 mois en fûts, tout en couleur et en matière, au nez subtil, avec ses notes caractéristiques de fumé et d’épices. Quant à son Castillon Côtes de Bordeaux cuvée Abracadabra 2019, Merlot et Malbec, pas de sulfites, il est de robe pourpre soutenu, aux notes d’humus et de fruits noirs surmûris, de bouche structurée, bien réalisé. Excellent rosé 2019 Bordeaux Pink by Beynat (l’étiquette est particulièrement moderne et réussie), Merlot et Cabernet franc, il est charmeur avec des senteurs de fleurs, de bouche délicate et vive, de jolie teinte pâle, quand le Bordeaux rosé Floyd by Beynat, pur Malbec, lui, de teinte soutenue, est très gourmand. Egalement le Bordeaux Blanc Sauvignon By Beynat 2019, plein de charme, un vin ample et vif, tout en fruité, avec ces connotations où s’entremêlent les fruits blancs mûrs et les fleurs fraîches, un vin qui collectionne les récompenses. Vous apprécierez aussi son Saint-Emilion 2018, issu d’un petit vignoble d’un hectare, bien marqué par les Cabernets, élevage en fûts 12 mois, qui dégage un nez à dominante de fruits frais, avec des nuances d’épices et de truffe, d’une belle structure avec beaucoup d’élégance, très chaleureux au palais.

Alain Tourenne
3 bis, Château Beynat
33350 Saint-Magne-de-Castillon
Téléphone :05 57 40 01 14
Email : atourenne@gmail.com
Site personnel : http://chateaubeynat.com

CHATEAU DE FONTCREUSE


Le Château de FONTCREUSE est une élégante bâtisse dont la construction a été achevée en 1700. En ce début du XVIIIe siècle, la demeure bénéficiait de l’eau courante ce qui était fort rare à l’époque. L’eau provenait de sources souterraines qui alimentaient une galerie creusée sous la colline qui fournissait en eau le Domaine et ses dépendances, ce qui a donné son Nom au Château « FONTCREUSE ». La propriété s’étend sur 37,6 hectares dont 31 hectares sont plantés, 16 hectares pour le vin Blanc de Cassis, 9 hectares pour le vin Rosé de Cassis et 6 hectares pour le vin Rouge. Il faut rappeler que la couleur de référence pour l’appellation Cassis est avant tout le Blanc ; produit rare et unique dans la région de la Provence habituée à produire du Rosé. Formidable Cassis blanc cuvée “F” 2018, Ugni, Clairette et Marsanne, où s’entremêlent des notes persistantes de fruits mûrs et de chèvrefeuille, de bouche harmonieuse, un grand vin suave et sec à la fois, à déboucher aussi bien sur un bar que sur du veau grillé. Le Cassis rosé cuvée “F” 2018, cépages Cinsault et Grenache, n’a rien à lui envier, au fruité concentré, avec des nuances de pêche et de petits fruits secs, un vin sec et suave à la fois, qui associe la fraîcheur à l’élégance, de bouche parfumée et persistante, gras, ample, à ouvrir sur une cuisine épicée, vraiment exceptionnel. Quant à cet IGP Bouches du Rhône rouge cuvée Mussuguet 2016, cépages Syrah et Caladoc, légèrement épicé, c’est un vin de bouche pleine et riche, de belle robe grenat, mêlant puissance et finesse, d’excellente garde, à déguster, par exemple, sur un gigot de Provence ou un salmis de palombes.


13, route Pierre Imbert
13260 Cassis
Téléphone :04 42 01 71 09
Email : fontcreuse@wanadoo.fr
Site : chateaudefontcreuse
Site personnel : www.fontcreuse.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Valentin DEZE


Installé depuis 2016 sur une petite surface de 2 ha en appélation Saumur Champigny (que j?exploitais en parallèle de mon activité salariale sur un autre domaine) je vole aujourd?hui de mes propres ailes. Ayant repris la moitié du domaine familiale suite au départ en retraite de mon père, j?exploite depuis le 1er janvier 2020 une surface de 20 ha. J?élabore différentes cuvées (blanc sec, blanc moelleux,rosé et rouge). C?est donc avec beaucoup de plaisir que je les fais découvrir et partager car je suis fier de représenter la XIIIe génération à cultiver la vigne dans la famille Dézé.
Jolie dégustation avec ce Saumur-Champigny Les 6 Chemins 2019, aux notes de fruits mûrs (fraise des bois) de bouche dense, corsé mais souple, bien structuré, aux tanins fondus, de robe grenat.Il y a aussi le Saumur Blanc Chenin d?Antan 2017, élevé 6 mois en barriques de deux vins, un vin qui mêle distinction et structure, une bonne rondeur et un bouquet très aromatique aux notes de poire et d?amande fraîche.

Valentin Dézé
4, rue des Vignerons
49400 Souzay-Champigny
Tél. : 06 82 07 72 09
Email : valentindeze@gmail.com
 


Château MOULIN DU JURA


Ici, la relation entre la vigne et cette famille a débuté il y a six générations, en 1885. Depuis, chaque parcelle de vignes s'est transmise de père en fils, de père en fille, génération après génération. Le nom Moulin du jura est en souvenir d'un ancien moulin situé sur la Barbanne, petit ruisseau délimitant les appellations Montagne Saint-Émilion et Saint- Émilion. Ce moulin, aujourd'hui remplacé par leurs chais, a existé et fonctionné jusqu?au XIXe siècle. Un vignoble de 10 ha, où se côtoient le Merlot et le Cabernet franc. 
Voilà un remarquable Lalande-de-Pomerol Les Jardins du Moulin 2016, au nez de truffe et d?humus, un vin corsé, de très belle charpente, d?une belle finale.
Excellent Saint-Émilion 2017, d?une belle structure avec beaucoup d?élégance, aux notes de fruits, de cannelle et d?humus, très équilibré au nez comme en bouche, est un vin tout en distinction.
Et le Montagne Saint-Émilion Château La Croix-Jura 2016, a une robe intense, aux tanins à la fois riches et souples, très équilibré, bien charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante.

Barbara Berlureau
1, Moulin du Jura
33570 Montagne
Tél. : 06 22 89 78 81
Email : contact@moulindujura.fr
www.moulindujura.fr
 


Domaine BOUCHIÉ-CHATELLIER



> Les précédentes éditions

Edition du 18/05/2021
Edition du 11/05/2021
Edition du 04/05/2021
Edition du 27/04/2021
Edition du 20/04/2021
Edition du 13/04/2021
Edition du 06/04/2021
Edition du 30/03/2021
Edition du 23/03/2021
Edition du 16/03/2021
Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019

 



Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Domaine de L'OLIVETTE


Château BEYNAT


Domaines AIME ARNOUX


GOSSET


Domaine des BOUQUERRIES


Château HENNEBELLE


Domaine André MATHIEU


Château VIEUX TOURON


ELLNER


Château La CANORGUE


Jacques ILTIS & Fils


Château FONROQUE


Château de CÔME


Château des MOINES


Château LESTAGE-DARQUIER


Château ST ESTEPHE


Domaine Aline et Rémy SIMON


Domaine de SARRY


Domaine Anthony CHARVET


Domaine de NOIRÉ


Domaine Jacques CARILLON


Château VALENTIN


CLOS DES LUNES


LES VINS GEORGES DUBOEUF


Château CHENE-VIEUX


Domaine du JAS D'ESCLANS


Henry NATTER


HUBER et BLÉGER


Domaine GRESSER


Château LAFLEUR du ROY


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Domaine MAESTRACCI


Domaine de VIAUD


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE



DOMAINE ALAIN VIGNOT


DOMAINE DE ROSIERS


CLOS TRIMOULET


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE GOURON


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHATEAU DU MASSON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales