Terroirs Et Millesimes

Edition du 21/04/2015
 

CHÂTEAU LAROQUE

Talent

Château LAROQUE

Classé 1er Grand Vin.


Cette superbe demeure féodale du XIIe, reconstruite sous Louis XIV, lui vaut le surnom de “Petit Versailles”. C’est le plus grand domaine de l’appellation, avec 67 ha d’un seul tenant, parmi lesquels 27 ha des meilleures parcelles et des plus vieilles vignes sont consacrés à ce cru. Ici, pas d’esbroufe ni de cuves à concours : on sait qu’un vin de qualité s’obtient avec des raisins sains et mûrs, les techniques culturales les mieux adaptées sont adoptées (engazonnement, taille sévère, suppression des contre-bourgeons, tris...). “Le millésime 2012 est un millésime un peu décrié, nous explique Bruno Sainson, pourtant, au fil du temps, on s’aperçoit que c’est un vin qui a pris le plus de volume, de matière au moment de l’élevage. A la dégustation, il en ressort que c’est un vin très équilibré, très élégant, ce sera une très jolie bouteille d’ici deux ou trois ans. Si on le compare à 2011, le 2012 a des tanins plus enveloppés, c’est un vin plus abouti. Le 2011 est un vin plaisant aujourd’hui, mais je pense que 2012 est supérieur avec un joli potentiel de garde. En 2013, nous avons fait une sélection d’élevage très stricte et au final cela donne des vins à un prix intéressant qui mériteront d’être goûtés. Le consommateur devra faire l’effort de déguster les vins pour choisir, car toutes les propriétés n’ont pas toutes le même résultat qualitatif pour le 2013, mais il y a de jolies réussites à découvrir. Le 2013 est différent, on ne peut pas le comparer au 2007, il y a plus d’énergie dans le vin, de présence, une pointe de vivacité en fin de bouche. Le millésime 2014 est à un autre niveau, nous avons déjà été très agréablement surpris au moment des dégustations lors des macérations. En cours d’élevage, il y a une prise de bois intéressante et surtout un niveau de qualité bien supérieur aux trois derniers millésimes. Il me fait penser aux 2009 et 2010. Nous avons vendangé tard jusqu’au 15 octobre. Nous nous sommes équipés d’un tri optique en location, ce qui nous a permis d’accélérer la rentrée de vendange car nous avions attendu le maximum, profitant d’un automne très chaud. Les peaux étaient très intéressantes, nous avons très peu extrait pour ne pas aller chercher des tanins peut-être ingrats. Nous pouvons utiliser les presses, ce qui est très rare, cela va apporter de la complexité au vin. Nous avons mis en place depuis deux ans la vinification sans souffre, c’est vraiment intéressant au niveau aromatique, de la chair du vin, l’élevage par la suite est tout à fait classique. L’effet terroir joue à plein pour ce 2014, un vin très prometteur pour mon dernier millésime à Laroque, retraite oblige.” Vous allez aimer ce Saint-Émilion GCC 2012, d’un beau rouge profond, au nez persistant, aux connotations d’humus et de petits fruits noirs bien mûrs, qui est tout en finesse tannique, ample et de bonne structure. Savoureux 2011, gras et corsé, d'une grande élégance, au nez subtil où dominent la prune, le cuir et la griotte cuite, aux tanins denses, d'une jolie finale, de belle évolution.  Superbe 2010, alliant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, aux notes très caractéristiques de cuir et de fruits confits, de belle charpente, vraiment très prometteur, comme le 2009, de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise, gras, où s’entremêlent harmonieusement en finale les épices et la mûre, qui mêle structure et onctuosité, de bouche complexe, de garde, parfait sur des perdreaux farcis. “Le 2009, beaucoup le comparent au 2005, m’explique Bruno Sainson, mais la construction de vin est différente, les Ph sont plus dans la norme, et ce 2009 est un vin plus complet, plus aimable que 2005. Nous avons attendu la maturité des tanins, ce qui était très important. Il y a très peu de notre second vin, Les Tours de Laroque, dans ce superbe 2009, puisque pratiquement tout est passé dans le premier vin !” Le 2008, d’une très grande typicité, riche, est également bien marqué par son terroir, parfumé, aux notes complexes où dominent les épices, la violette et la mûre, encore bien jeune, naturellement. “Le 2008 est un peu plus puissant, poursuit Bruno, plus généreux que 2007, plus vif, plus typé Bordelais avec une plus forte acidité qui soutient bien la structure. Il me fait penser au 2001, avec une belle minéralité, de beaux tanins, un fruité présent, c’est un beau vin bien construit, très complet, de garde.” Le 2007, à la fois fin et corsé, avec ses notes très caractéristiques et très persistantes de mûre, de violette et d’épices, développe des tanins veloutés, un vin complet, vraiment charmeur. Puissant 2006, de bouche ample et corsée, un vin gras et typé, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime très équilibré où se mêlent des senteurs de mûre, de moka et de cannelle en finale. Le 2005, aux arômes caractéristiques d’épices (cannelle, poivre rose) et de griotte bien mûre, très charnu, de couleur grenat, dense au palais, concentré, un vin gras et persistant, avec un beau volume en finale, de garde, bien sûr. Très beau 2004, riche en couleur, corsé, charpenté, de bouche savoureuse, aux tanins fermes mais très élégants, au nez complexe dominé par la cerise et le cuir. Le 2003 est remarquable, de bouche étoffée, alliant ce gras caractéristique de l’appellation à des notes finement épicées, un vin puissant, de très bonne garde. Le 2002, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, qui dégage un nez dense où prédominent le cassis et les sous-bois, aux tanins puissants et soyeux à la fois, commence à s’ouvrir.

   

CHÂTEAU LAROQUE

Famille Beaumartin - Direction : Bruno Sainson

33330 Saint-Christophe-des-Bardes
Téléphone : 05 57 24 77 28
Télécopie : 05 57 24 63 65
Email : contact@chateau-laroque.com

Site : www.vinsdusiecle.com/chateaularoque




> Le palmares des vins


CLASSEMENT VAL DE LOIRE BLANCS
e_val_de_loire_blancs.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR

VOUVRAY
Clos de L'ÉPINAY (V)
AUBERT (V)
BOURG NEUF
GUILLOTERIE (S)
GAUDRELLE (V)
LA PALEINE (S)
GAUTERIE (A)
LA VARIERE (S)
RAYNIÉRES (S)
VIEUX PRESSOIR (S)
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY


SARRY
André DEZAT (S)
GITTON (S)
NATTER (S)
Daniel REVERDY (S)
TROTEREAU (Q)
VATTAN (S)
BARILLOT (PF)
BLANCHET (PF)
BONNARD (PF)
CAVES POUILLY (PF)
A. ROBLIN (S)
CHAMPEAU (PF)
CHEVREAU (S)
LANDRAT-GUYOLLOT (PF)
PABIOT (PF)
P'TIT ROY (S)
J.-M. ROGER (S)
PETIT
Thierry VERON (S)
LECOMTE
M. E. ROBLIN (S)
S. DAGUENEAU (S)
GRALL (S)
SAUTEREAU (S)
PICARD (S)
FOUASSIER (S)
PRÉ SEMELÉ (S)
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
COMMANDERIE (Q)
MALBÈTE (R)
MANDARD (T)
RENAUDIE (T)
CHAISE (T)
CHARBONNIER (T)
MONTIGNY (T)
MOELLEUX
Clos de L'ÉPINAY (V)
LA VARIÈRE (B)
AUBERT (V)
L'ÉTÉ (CL)
Le CAPITAINE (V)
GODINEAU (B)
LEBLOIS (M)
ROCHETTES (CL)
FONTAINERIE (V)
HAUT PERRAYS (CL)
CREMANTS

BOUVET (S)
AUBERT (V)
Clos de L'ÉPINAY (V)
PETITE CHAPELLE
MUSCADET
AUTRES
MORILLEAU
POIRON-DABIN
TEVENOT (Cheverny)
TOURLAUDIÈRE
BREUIL DE SEGONZAC (igp)
COING SAINT-FIACRE
Robert CHÉREAU
COGNETTES
DURANDIÈRE
ELGET
ESPÈRANCE
PLESSIS GLAIN
HAUTE NOELLES
TOPAZE
COIRIER (Fiefs Vendéens)
MÉNARD-GABORIT
R de la GRANGE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
FOSSE SÈCHE (S)*
(MOINES (Sav))
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
TREUILLET
TEILLER (MS)
NEVEU
VILLALIN
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX

GAUTHIER-LHOMME (V)
MATIGNON (CL)
DULOQUET (CL)
CREMANTS
AMANDIERS (S)
BEAUREGARD (S)
MUSCADET
AUTRES
Henri POIRON
POTARDIÈRE
VILLEMONT (Haut-Poitou)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
(CR.-ST-LAURENT (S))
TABORDET*
(THAUVENAY)
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX
CREMANTS
(CHAMPALOU (V))
MUSCADET
AUTRES

(POITEVINIÈRE)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château La CROIX MEUNIER


Cette propriété familiale, exploitée par la Scea Meunier et Fils depuis 1988, appartient aujourd’hui au Gfa Meunier. C’est la 5e génération qui dirige le domaine. Les premières parcelles de ce petit vignoble ont été acquises vers 1840, et sont situées sur des sables anciens à l’ouest du village de Saint-Émilion, à proximité du Château Figeac et du Château Cheval Blanc. Les vendanges se font manuellement, après avoir déterminé la date de récolte par analyses et dégustation des baies. Les raisins sont transportés au cuvier dans des bastes, puis sont égrappés, triés et foulés pour être ensuite acheminés dans des petites cuves pour la fermentation. “En 2014, nous avons fait une belle vendange saine, sur trois jours, nous raconte Sandrine Meunier, qui, au final, nous donne un vin très complexe, avec de la matière, une belle couleur, sur le fruit (fruits rouges, cassis) comme nous savons le faire au Château. Sa belle acidité me permet de dire que se sera un millésime de garde.” Coup de cœur pour le Saint-Émilion GC cuvée Georges Meunier 2012, tout en arômes, gras, au nez intense et complexe, corsé et charpenté, avec des arômes de framboise et de mûre, de très bonne garde. Savoureux 2011, avec cette touche de fumé caractéristique, ample et très équilibré, où se retrouve une belle subtilité d’arômes dominée par la griotte et la mûre, d’une grande harmonie en bouche, tout en finesse. Le 2010, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr, d’épices et de fumé, très bien élevé, riche et savoureux, bien marqué par son terroir, prometteur. Beau 2009, de robe pourpre foncé, est superbe, aux notes de truffe, d’une grande harmonie, parfumé, séveux, généreux, de garde.

Scea Meunier & Fils
N° 7 Montlabert
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 72 54 et 06 88 15 26 19
Télécopie :05 57 24 72 54
Email : sand.pierre.meunier@orange.fr

Château BARRÉJAT


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine qui est l’archétype de ce que doit être un Madiran, un vin à la fois très puissant et épicé, mais aussi parfumé et souple, selon les millésimes. Un vin de garde en tout cas, qui n’a pas besoin de vinifications très sophistiquées quand il est issu d’un terroir digne de ce nom. “Si, en 2013, nous explique Denis Capmartin, les vins ont moins de structure et seront à boire jeunes, en 2014, ils sont parfaits, arômes et structure sont réunis. Ventes en 2015 : les Madiran 2013 puis à partir du 15 Octobre, les 2014.” Superbe Madiran Rouge Extrême 2011, charnu, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, au nez complexe où dominent la cerise noire et les épices, un vin tout en harmonie, gras et corsé. Exceptionnel 2010, de couleur pourpre, au bouquet développé avec des nuances fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées et giboyeuses, de bouche dense qui développe des connotations de prune cuite et de cuir, un vin complet, aux tanins harmonieux, et, bien sûr, d’excellente garde.  Le Madiran cuvée des Vieux Ceps 2012, tout en couleur et en matière, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, fondu au palais, avec des tanins amples et une charpente solide. Savoureux 2011, au nez puissant avec des notes de cassis et de framboise cuite, de belle robe soutenue, tout en souplesse des tanins et complexité des arômes, avec des notes de groseille surmûrie en finale, bien corsé. Beau 2010, de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois et de fumé, puissant et savoureux, aux tanins amples, d’excellente évolution. Beau Pacherenc-du-Vic-Bilh doux 2012, pur Petit Manseng, élevé en fûts de chêne, associant nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, marqué par des notes de fleurs blanches et de brioche. Goûtez le Pacherenc-du-Vic-Bilh sec 2013, tout en subtilité, où s’entremêlent des connotations d’amande, de poire et de bruyère, un vin très équilibré, d’une belle harmonie, de robe jaune clair, et le Côtes-de-Gascogne rosé, au fruité délicat, avec des nuances de pêche et de petits fruits secs, un vin très agréable, sec et suave à la fois.

Denis Capmartin

32400 Maumusson
Téléphone :05 62 69 74 92
Télécopie :05 62 69 77 54
Email : deniscapmartin@laposte.net
Site personnel : www.chateaubarrejat.com

Pierre ARNOLD


Une propriété familiale créée en 1711, transmise de père en fils. Les vignes ont une moyenne d’âge de 25 années, la plus vieille date de 1959. Le sol est granitique, c’est un granite à deux micas qui retient la chaleur et laisse filtrer l’eau. Ce terroir donne aux vins de la finesse aromatique. Les parcelles en loess et en keuper sont plus particulièrement réservées à la plantation de Pinot Gris et de Gewurztraminer. En bas de coteau les sols sont sablonneux mais aussi constitués d’alluvions. Le domaine adhère à l’association Tyflo depuis 1997, en suit le cahier des charges et est contrôlé par Ecocert. Le 2012 est le premier millésime Bio. “Le 2013 est un bon millésime pour toutes les appellations, explique Pierre Arnold, le Riesling est un peu en dessous, mais l'ensemble est bien réussi malgré une petite récolte et il est supérieur à 2014. Pour le 2014, le vin est encore sur lies fines, ce fut aussi une petite récolte. Les premières dégustations sont prometteuses mais manquent de longueur tels les Gewurztraminers; les Rieslings, eux, sont magnifiques. En bref, je pense que ce seront des vins tout en finesse , car l'acidité a été bien conduite. Les vins en vente en 2015 : Riesling, Auxerrois, Pinot noir 2013, le Pinot gris Prestige, tous les 2013 seront disponibles et les 2014 aux alentours de Noël.” Superbe Riesling Grand Cru Frankstein 2011, corsé, bien typé, avec des arômes discrètement minéraux, élégant, de bouche légèrement citronnée. Goûtez aussi le Gewurztraminer Grand Cru Frankstein, d’une grande intensité, un vin puissant, alliant finesse et ampleur, épicé, de bouche très aromatique, riche et distingué à la fois.  Dans la gamme Prestige : le Riesling 2012 est très agréable, plein de charme, alliant puissance et finesse, au nez intense de rose et d’amande, le Pinot gris 2013, au nez de fumé, qui associe le fruit à la charpente, est marqué en bouche par des senteurs de fruits mûrs, suave, dense et raffiné à la fois. 


16, rue de la Paix
67650 Dambach-la-Ville
Téléphone : 03 88 92 41 70
Télécopie :03 88 92 62 95
Email : alsace.pierre.arnold@orange.fr
Site personnel : www.vins-pierre-arnold.fr

DOMAINE DE L'AMAUVE


Une exploitation familiale de 10 ha. La famille est présente sur Séguret depuis la révolution Française et cultive la vigne depuis cette époque. Christian Vœux, œnologue de formation, est un homme de terrain qui a été maître de chai du Château Mont-Redon durant 25 ans. Il a repris ce vignoble en 2006 et a créé le Domaine de l’Amauve à la retraite de ses parents. Aujourd’hui, une cuvée de vin blanc et 4 cuvées de vin rouge sont élaborées au Domaine. Tout ici se fait en harmonie avec la nature et ce qu’elle offre dans le respect de l’environnement. La culture de la vigne y est traditionnelle avec travail du sol et limitation des traitements phytosanitaires selon les règles de l’agriculture raisonnée. La limitation du rendement est naturelle dans les vieilles vignes, toutefois, afin d’assurer une meilleure régularité, le vignoble est enherbé un rang sur deux. Dans les jeunes vignes, l’enherbement n’a pas un effet suffisant, aussi, la vendange en vert est pratiquée comme moyen de sélection des grappes et de contrôle durendement. Vous aimerez ce CDR-Village Séguret Réserve 2010, à dominante de Grenache (80%), complétée par de la Syrah, élevage 12 mois pour partie enfûts de chêne et en cuves, puissant, d’une jolie ampleur aromatique, légèrement épicé, alliant souplesse et structure, un vin très réussi, parfait sur un poulet aux épices ou des macaronis aux girolles. Le 2009, aux tanins bien fondus mais très présents, complexe, charnu et parfumé en bouche, poursuit son évolution. Le CDR-Villages Laurances rouge 2010 est de couleur cerise soutenu, aux arômes puissants de fruits cuits et de sous-bois, aux tanins fermes et fondus à la fois. Tout en délicatesse, le CDR-Villages La Daurèle blanc 2011, riche en bouquet (agrumes, aubépine, amande...), est un vin tout en bouche, tout en structure et parfums, fondu et persistant, à déboucher sur des paupiettes de saumon aux fruits de mer. Goûtez l’IGP de Vaucluse rouge 2011, Grenache et Syrah, où s’entremêlent le pruneau et le poivre, de structure harmonieuse, dense en bouche, bien charpenté, un vin de couleur grenat intense.

Christian Vœux
Chemin du Jas
84110 Séguret
Téléphone :04 90 46 82 81 et 06 10 71 26 72
Télécopie :04 90 65 17 12
Email : domainedelamauve@vinsdusiecle.com
Site : domainedelamauve
Site personnel : www.domainedelamauve.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château La MARZELLE


La Marzelle, étend ses 13 ha de Merlot (80%) de Cabernet franc (13%) et de Cabernet-Sauvignon (7%) sur un superbe terroir de graves, de sables et d’argiles. “Au chai, précise-t-on, nous adaptons chaque année, les techniques de vinification selon la typicité du millésime. Pour exprimer le terroir au travers des vins. Cette richesse de travail engendre des vins vrais, honnêtes, qui ne subissent pas l’effet d’une mode. Les très faibles volumes en fermentation (80 hl environ), ne produisent naturellement que peu de chaleur. Les fermentations sont donc douces et longues et accroissent la complexité aromatique. L’adaptation de techniques physiques appropriées (macération, cuve Inox, pigeage, maîtrise des températures) permettent une recherche de la meilleure expression de notre terroir sans utilisation d’enzymes, de tanins ajoutés voire de levures sélectionnées...”
Tout en bouche, ce Saint-Émilion GC 2012, structuré et harmonieux, où dominent les fruits rouges et la violette, mêle finesse et charpente, un vin savoureux, typé, de bouche charnue. Le 2011 a beaucoup de structure, tout en bouche, très équilibré, au nez de cerise confite et d'humus, aux tanins mûrs mais puissants. Beau 2010, tout en couleur et en matière, au nez riche de framboise mûre, dense et gras, d’une jolie concentration, de belle garde. Très beau 2009, de couleur rouge sombre, fin et délicat, avec des arômes de cerise et de chocolat, une note réglissée et épicée, à la finale persistante, bien charpenté et équilibré, très distingué. Le 2008, de robe pourpre, intense, aux tanins amples, à la fois riche et souple, très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, de belle évolution. Le 2007, de couleur rubis soutenu, corsé au nez comme en bouche, avec ses notes de fraise des bois surmûrie, tout en complexité aromatique, aux tanins ronds mais présents, est une très belle réussite dans ce millésime délicat. Superbe 2006, d’un grand charme, puissant, structuré, très élégant, tout en finesse aromatique, de robe soutenue, aux tanins riches et bien équilibrés, au nez intense de cerise, de fraise et d’épices, onctueux et persistant. Très beau 2005, puissant et complexe, très séduisant avec ces notes de framboise et de griotte très mûres, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges, de bonne charpente, ample et charnu, dominé par des nuances en bouche de groseille et d’épices, un vin qu’il faut laisser se faire et demande une cuisine riche, comme des cailles farcies aux raisins et foie gras.

Gérant : Philippe Genevey

SADI-MALOT


Une place également bien enviable dans le Classement 2015. C’est la quatrième génération qui cultive ce vignoble familial d’environ 5 ha dans le respect de la tradition et du terroir.
Un excellent Champagne cuvée Vieille Réserve, pur Chardonnay Premier Cru issu de vieilles vignes (récolte 2008), tout en finesse, aux notes d’aubépine et d’amande caractéristiques, de belle complexité aromatique où se décèlent des nuances de citronnelle, d’une belle harmonie, parfait à l’apéritif (17,10 €). Le Champagne brut millésime 2008 Blanc De Blancs, élégant, aux arômes d’agrumes et d’amande, de robe dorée, est de bouche puissante, fondue, tout en longueur, vraiment excellent. La cuvée S M, issue de tête de cuvée Blanc De Blancs, de mousse fine et légère, aux arômes intenses, à dominante de noisette et d’abricot, harmonieuse et savoureuse, est de belle structure, un Champagne intense (21 €). Goûtez également le Champagne cuvée de Réserve, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron cuit et de narcisse, une cuvée, puissante et bouquetée, avec cette suavité en bouche séduisante (15 € environ).

Franck Malot
35, rue Pasteur
51380 Villers-Marmery
Tél. : 03 26 97 90 48
Fax : 03 26 97 97 62
Email : sadi-malot@wanadoo.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine des DIABLES


Mêmes propriétaires que le Domaine Sainte-Lucie. Ici, ce sont les enfants, Virginie et Guillaume, qui sont aux commandes.
Excellent Côtes-de-Provence Sainte Victoire cuvée Rose Bonbon 2012, Cinsault majoritaire avec 30% de Syrah, macération pré-fermentaire à froid, pressurage à l'abri de l'oxygène, fermentation à basse température, au fruité concentré, avec des nuances de pêche et de petits fruits secs, un vin sec et suave à la fois, à ouvrir sur une soupe au pistou (9€). Le Côtes-de-Provence rosé Le Petit Diable 2012 est issu des parcelles plantées depuis la création du Domaine en 2007, 40% Syrah, 40% Cinsault, 20% Grenache, élevage 4 mois sur lies fines, tout en fraîcheur et souplesse, de jolie robe (6,95€). C'est bon, et l'on n'hésite pas non plus.
Vignobles Fabre & Philip

> Les précédentes éditions

Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012

 



GOSSET


Château BELLES-GRAVES


Château BOIS CARRÉ


Château REDORTIER


Eugène RALLE


Domaine SERGUIER


Domaine BERTHAUT


Domaine du CLOS de L'ÉPINAY


Clos LABARDE


Château LECUSSE


COLLET


CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Château La BLANCHERIE


Château CADET-BON


Château des PEYREGRANDES


Domaine GRESSER


Château LESTAGE-DARQUIER


Château Les GRAVES de LOIRAC


Château PLINCE



DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHATEAU MONT-REDON


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE DE L'AMAUVE


DOMAINE ALAIN MICHAUD


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE DE LA VALERIANE


DOMAINE DU CHALET POUILLY


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CHAMPAGNE CHARPENTIER


DOMAINE PICHARD


DOMAINE ALAIN VIGNOT



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales