Terroirs Et Millesimes

Edition du 16/02/2021
 

Château Grand Puy Lacoste

Sommet

Château GRAND-PUY-LACOSTE


Retenu par la fameuse classification de 1855, le Château Grand-Puy-Lacoste est l’une des plus anciennes propriétés du Médoc. À la fin du XVe siècle, le Domaine appartenait à M. de Guiraud, Conseiller au Parlement de Bordeaux, c’est en 1978, que la famille Borie en fait l’acquisition. Aujourd’hui, François-Xavier Borie, qui en est le propriétaire, lui a fait atteindre les sommets. Cette propriété superbe occupe en effet une place à part dans l’histoire des grands crus du Bordelais et son cadastre n’a pas changé d’un iota depuis 1855. L’encépagement est particulièrement bien adapté au terroir et à l’exposition. Les 58 hectares de vignes (75% Cabernet-Sauvignon, 20% Merlot et 5% Cabernet Franc) situés tout autour du château, d’âge moyen de 38 ans plantées sur un terroir vallonné (croupes). Sol composé de grosses graves profondes. Cuvaison longue, élevage en barriques de chêne français (grain fin) dont 75% de bois neuf pendant 16 à 18 mois selon le millésime. François-Xavier Borie, après s’être longtemps investi au Château Ducru-Beaucaillou, l’autre propriété familiale, s’est pris de passion pour son Château Grand-Puy-Lacoste, qui accueille une équipe motivée et compétente.  François-Xavier Borie y vit avec son épouse, Marie-Hélène, et leurs enfants. Leur fille aînée, Émeline, s’occupe plus particulièrement des relations publiques et de la communication en France et à l’étranger. Le château et les bâtiments ont été rénovés, les chais et le cuvier entièrement modernisés. Les vendanges sont volontairement tardives pour obtenir la meilleure maturité possible et sont exclusivement manuelles afin de préserver au mieux la qualité des raisins. Le “double tri” a été complété par un troisième effectué entre les deux tris manuels. Ce 3e tri se fait à la sortie de l’égrappoir et permet d’améliorer encore la qualité du tri baie par baie effectué sur la deuxième table vibrante. Après un égrappage total et dans le respect de la très grande tradition bordelaise, la vinification est menée de façon très classique et fait l’objet d’un suivi constant, de soins attentifs et méticuleux jusqu’à la mise en bouteilles. Des vins caractérisés par cette saveur fruitée de crème de cassis, d’une belle couleur profonde, séveux, corsés, très puissants, avec des tanins soyeux qui révèlent un beau potentiel de garde digne de cet incontournable très Grand Cru Classé, très classique et très typé Pauillac. La qualité des millésimes 2017 : “L'assemblage du Grand-Puy-Lacoste 2017 fait une nouvelle fois une large place au Cabernet-Sauvignon (80%, le reste en Merlot) émontrant, s’il le faut, le potentiel de son terroir à exprimer tous les caractères et le charme des grands Cabernets. Ce vin présente une robe d'un beau rouge rubis brillant et profond. Le bouquet dévoile des arômes de fruits rouges bien mûrs, de violette et d'épices. L'ensemble est complété par une jolie fraîcheur minérale. En bouche, l'attaque est précise, droite et se prolonge sur des tanins mûrs et fondus. Le tout offre un vin d'un très grand équilibre alliant charme, élégance et fraîcheur, avec une longue finale très pure et très aromatique. Ce 2017 permet de rompre avec l'image des millésimes en “7” car il met en valeur la richesse d'expression de ce beau terroir de Pauillac en alliant l'équilibre, le raffinement des fruits et des tanins bien mûrs. 2016 : “c’est un millésime magnifique, poursuit Émeline Borie, avec une qualité de raisins superbe, que ce soit les Merlots ou les Cabernets. Nous avons fait les assemblages le 12 Décembre, qualitativement, le 2016 est supérieur au 2015, qui est déjà un très beau millésime. Ce sont deux millésimes de grande qualité. En 2016, beaucoup de complexité, très grande longueur en bouche, belle maturité, il me fait penser au 1996. D’un point de vue climatique, la saison 2016 a été assez stressante jusqu’à début juillet, puis, à partir de mi-Juillet les températures élevées ont provoqué un stress hydrique. Il a plu le 10 Septembre, juste de quoi réhydrater la vigne jusqu’aux vendanges, cela lui a redonné un souffle.” Le Grand-Puy-Lacoste 2016 est marqué une nouvelle fois par une très grande proportion de Cabernet-Sauvignon dans son assemblage : 79% qui démontre la richesse et le potentiel de son terroir. Ce vin présente une robe d'un rouge pourpre profond et brillant. Les arômes de fruits noirs intenses explosent au nez, renforçant le caractère de raisin bien mûr tout en gardant une jolie fraîcheur minérale. Le tout est rehaussé d'une pointe d'épices et de fleurs. En bouche, les sensations vont crescendo : suave, dense et complexe. 2015 : le 2015 ressemble au 2005, beaucoup de puissance et de caractère, très fondu, d’un très beau potentiel de garde. Le Grand-Puy-Lacoste 2015 s'inscrit dans la série des grands millésimes, démontrant la race et la qualité de ce beau terroir. On y découvre une belle structure très équilibrée composée d'une grande majorité de Cabernet-Sauvignon (74%), où se dévoile toute la complexité et l'opulence de cette très belle année. Ce vin présente une robe d'un rouge profond et intense. Le bouquet dévoile des parfums opulents de fruits noirs et de cassis très mûrs. L'ensemble se complète par des notes d'épices et de violette, d'une grande fraîcheur, le tout renforcé par une touche de Cabernet franc dans l'assemblage (3%). En bouche, l'attaque est dense et précise. Les arômes et la texture vont crescendo et se prolongent sur des tanins très enrobés, puissants et mûrs. On retrouve ici la trame des plus beaux millésimes de Grand-Puy-Lacoste où s'expriment pleinement la complexité de son terroir.

   

Château Grand Puy Lacoste

Domaines François-Xavier Borie
BP 82
33250 Pauillac
Téléphone : 05 56 59 06 66

Email : dfxb@domainesfxborie.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaines AIME ARNOUX


La famille détient ce vignoble depuis 1717, depuis que le Seigneur de Lauris, fit don d’une parcelle à un ancêtre de la famille Arnoux, Pierre Bovis. Depuis ce jour, le vignoble s’est transmis de père en fils depuis 8 générations. Jusqu’au début du XXe siècle, il y avait de la polyculture avec notamment beaucoup de maraîchage dans la région. C’est le grand-père Aimé, né en 1901, qui a développé le vignoble et, en 1936, a créé la Cave du Vieux Clocher. “Le 2016 est un super millésime, quantité et qualité sont au rendez-vous, nous dit Jean-François Arnoux. Nous avions vendangé aux dates habituelles, les raisins étaient bien mûrs et sains. La vigne a un peu souffert de la sécheresse mais la qualité est exceptionnelle ! “ Formidable Vacqueyras “1717” 2016, qui rend hommage au début de l’histoire vigneronne de la famille, sélection parcellaire des plus vieilles vignes de Grenache et Syrah, jolie structure, associant couleur, charnu et complexité aromatique, de bouche ronde et dense à la fois. Beau Vacqueyras rouge Château Lestours Clocher 2015, où dominent les fruits rouges et la violette, alliant finesse et charpente, qui poursuit une bonne évolution, de bouche charnue. Le Vacqueyras rouge Château Lestours Clocher Les Pénitents 2017 a des tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre, légèrement épicé comme il se doit, un vin ferme, franc, très représentatif de ce millésime, parfait avec, notamment, un quasi de veau aux pois gourmands ou des cailles braisées farcies aux fruits secs. Remarquable CDR Seigneur de Lauris Vieilles Vignes rouge 2017, tout en charpente, d’une belle ampleur, bien équilibré, qui sent les fraises des bois et l’humus, de bouche charpentée et souple à la fois, de très bonne garde. Séduisant Vacqueyras blanc Château Lestours Clocher Les Pénitents 2018, avec des arômes de noix et d’agrumes, c’est un vin bien rond au nez comme en bouche, fin, persistant et aromatique, d’une belle finale.  Sur la fraîcheur, ce Vacqueyras rosé Château Lestours Clocher Les Pénitents, de robe délicate, alliant nervosité et rondeur, idéal sur les terrines de la région.

Marc et Jean-François Arnoux
Cave du Vieux Clocher
84190 Vacqueyras
Téléphone :04 90 65 84 18
Email : info@arnoux-vins.com
Site personnel : www.arnoux-vins.com

Château des PEYREGRANDES


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le domaine s’étend sur 25 ha comprenant des vieilles vignes de Carignans de plus de soixante-dix ans enracinés sur les schistes des coteaux de La Serre, exposés plein sud à 400 m d’altitude, derniers contreforts des Cévennes encerclés par le parc naturel régional du Haut-Languedoc, complétées de Grenache, de Syrah, de Cinsault et de Mourvèdre. Depuis 2007, les cépages Roussanne et Marsanne viennent enrichir cette palette permettant l’élaboration d’un vin blanc. Plusieurs générations se sont succédées sur le domaine Bénézech-Boudal depuis la fin du siècle dernier où déjà Siméon Bénézech livrait son vin en barriques. Ensuite, son fils Pierre Bénézech a commencé la production en bouteilles des vins rouges et rosés dans les années 1970. Depuis 1995, sa fille Marie-Geneviève Boudal et ses enfants Hervé et Laurent perpétuent la tradition mise en place ici depuis la fin du XIXe siècle. Les vendanges se font à la main, permettant d’effectuer les tris nécessaires pour l’obtention de raisins à parfaite maturité et en excellent état sanitaire. Les vins sont élaborés sur un terroir de schistes (rendements moyens de 28 hl/ha) et très typés Faugères : une grande richesse aromatique, beaucoup de structure, grande finesse des tanins. L’exploitation est certifiée au titre de l’Agriculture Biologique Ecocert. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox Marie-Geneviève Boudal-Benezech nous dit que “la maturité des raisins s’est effectuée en plusieurs étapes. Les vendanges se sont étalées sur un mois. La quantité est très raisonnable, nous avons même récolté plus qu’en 2018, les raisins étaient très sains, nous sommes donc ravis de ce 2019 qui réunit qualité et quantité. Les vins sont très fruités, charpentés, les rosés sont très beaux eux aussi, très vifs dans l’ensemble un peu plus d’acidité dans ces vins-là et un peu moins de degrés. Rosés et blancs présentent plus de fraicheur. A la vente nos proposons le millésime 2018, le 2019 suivra dans l’année. Il nous reste encore un peu de 2017, mais plus beaucoup. Nous préparons une nouvelle cuvée haut de gamme, elle est actuellement en cours de vinification, c’est un peu tôt pour en parler, toutefois, c’est un vin qui s’annonce plus concentré, plus complexe. Nous sommes toujours en recherche d’amélioration de la qualité, c’est ce qui est passionnant. Le 2019 est un millésime un peu atypique dans notre région, il y avait des écarts de maturité dû au climat estival, ce qui a un peu perturbé les vendanges, il a fallu s’adapter. Si je compare 2019 et 2018, je dirais qu’en 2018 il y a eu moins de récolte, moins de vivacité d’acidité, le vin est moins vif alors qu’en 2019 le vin est plus vif ce qui est un gage d’une bonne longévité.” Cette chaleureuse famille nous propose cette année ce superbe Faugères rouge Prestige 2016, 40% Syrah, 40% Carignan et 20% Mourvèdre, il est intense au nez comme en bouche, d’une jolie concentration, au nez de cerise, légèrement épicé en bouche, parfait sur un filet de bœuf en croûte ou un civet de lapin. Formidable Faugères rouge Marie-Laurencie 2015, 40% Syrah, 40% Grenache et 20% Mourvèdre, élevage en cuves Inox, il est charpenté, aux nuances de petits fruits (groseille et griotte), de bouche riche, typique de son terroir, un vin qui demande une cuisine relevée comme, par exemple, une épaule d'agneau farcie aux olives vertes ou un filet mignon de porc en croûte aux champignons. Remarquable encore, le Faugères Château des Peyregrandes blanc 2018, Roussanne 60%, Marsanne 40% (ère primaire, sols schistes classiques du Faugérois-carbonifère, altitude : 200 à 300 m sur les avant-monts des Cévennes, exposition plein sud, face à la mer), de robe d’un doré brillant, très finement épicé, subtil et suave avec des nuances de fruits frais, un vin très élégant, de bouche franche et persistante, suave, et d’une grande persistance aromatique. Le Château des Peyregrandes rouge 2018, Syrah 50%, Grenache 50%, élevé en cuves Inox, de robe aux reflets violacés, charpenté, aux arômes de fruits cuits (cerise noire, groseille...) et de cannelle, légèrement poivré, est riche et de jolie garde, quand le 2017 commence à se goûter particulièrement bien, développant ce nez de violette évoluant vers les fruits mûrs, de bouche puissante et veloutée, et on vous le conseille, par exemple, avec un bœuf aux poivrons ou des cailles farcies aux raisins et foie gras. Rafraîchissant Château des Peyregrandes rosé, Grenache 50%, Syrah 40%, Mourvèdre 10%, vendange manuelle, vinification par saignée, puis stabilisation et fermentation avec thermorégulation, une partie vinifiée en fûts de chêne, développe des senteurs de fruits (abricot, pêche), bien équlibré. Et toujours ce magnifique Faugères rouge Charlotte 2015, un grand vin dense, au nez dominé par le cassis et le cuir, aux tanins mûrs et puissants à la fois, qui emplit bien la bouche, non encore à maturité, gras, complexe.

Marie-Geneviève Boudal-Benezech
11, chemin de l'Aire
34320 Roquessels
Téléphone :04 67 90 15 00
Email : chateau-des-peyregrandes@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaudespeyregrandes
Site personnel : www.chateaudespeyregrandes.com

Château PONTAC-MONPLAISIR


Une belle propriété familiale de 16 ha, depuis des générations. “En 1920, Auguste Maufras acquit le domaine, dont le vignoble avait une superficie de 50 ha. Pendant la guerre de 1940, la propriété fut négligée : et c’est seulement en 1955 que Jean son fils, entreprit le remembrement du vignoble en cépages nobles et la rénovation de tous les chais, cuviers, pour me permettre de faire la mise en bouteille au Château, vu qu’auparavant, la récolte était vendue en fûts. Dès lors, la vinification fut contrôlée par M. Peynaud, œnologue confirmé sur la place de Bordeaux. Au début des années 1980, après avoir suivi une formation œnologique, Alain rejoint son père Jean, afin de perpétuer la tradition familiale et de pratiquer des vinifications semblables aux Grands Crus Classés.” Coup de cœur pour ce Pessac-Léognan rouge 2017, qui développe un nez complexe (fraise des bois, réglisse), d'une grande intensité en finale avec ces notes persistantes de fumé et de mûre, de belle base tannique mais soyeux. Le 2016, au nez intense où s’entremêlent les fruits mûrs (fraise, groseille) et l’humus, un vin corsé, avec des tanins présents et savoureux, très bien élevé, alliant puissance et finesse, de très bonne garde. Très beau Pessac-Léognan blanc 2017, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel, alliant complexité d’arômes et longueur, au nez de fruits (coing, citron). Le 2016 a des notes d’agrumes, complexe et rond, remarquable par sa finesse aromatique en bouche (fleurs blanches), vivace et plaisant.

Alain Maufras
20, rue Maurice Utrillo
33140 Villenave d'Ornon
Téléphone :05 56 87 08 21 et 06 09 28 80 88
Email : contact@pontac-monplaisir.fr
Site personnel : www.pontac-monplaisir.fr

CHAMPAGNE ELLNER SAS


Fondée au début 1900, la Maison Charles Ellner, est aujourd’hui gérée par la 3ème génération alors que la 4ème y a déjà pris une part très active depuis plusieurs années. Elle a su évoluer et grandir en préservant son identité et son savoir faire familial. Pour mémoire, Charles-Émile Ellner créa, au début du siècle, sa propre maison. Et, parmi ses successeurs, son fils Pierre, qui a été la véritable “locomotive” de la maison, a su transmettre à ses enfants cette passion pour la terre et le vin. Michel, plus attaché aux valeurs de la terre, s’est très souvent retrouvé aux côtés de son père et ils ont constitué le patrimoine de leur maison. Il a été suivi par ses deux fils Arnaud, maître de chai et Frédéric, directeur du vignoble. Jean-Pierre s’est vu confier la tâche administrative qui devenait de plus en plus lourde. Le vignoble couvre une superficie de 50 ha répartis sur une quinzaine de communes. La diversité, la richesse, la finesse de nos cuvées attestent de notre volonté de placer nos Champagnes au plus haut de l’échelle qualitative. La fidélité que nous accorde notre clientèle française, témoigne de la régularité et de la constance de nos Champagnes au fils des années. Toujours à la recherche de nouvelles opportunités, notre société a su développer ses marchés à l’exportation, secteur qui représente actuellement près de 60% de ses ventes. Il y a ce remarquable Champagne Séduction Millésime 2007, 70% Chardonnay partielle- ment vieilli en vieux fûts de chêne, 30% Pinot noir, dosage 6 g/l, pas de fermentation malo-lactique, c’est une belle cuvée de couleur or, alliant distinction et structure, ample et florale, de jolie bouche aux nuances de fruits confits, très élégante, de mousse intense et fruitée. Également un formidable 2006, 75% Chardonnay, partiellement vieilli en vieux fûts de chêne, 25% Pinot noir, dosage 6 g/l, de robe or clair, où se retrouvent les fleurs et les fruits secs, bien équilibré et harmonieux, dense, de bouche puissante, aux notes subtiles d’agrumes, de narcisse et de pain grillé, un Champagne racé. Le 2005, 69% Chardonnay (Avize, Tauxières et Epernay) partiellement vieilli en vieux fûts de chêne, 31% Pinot noir (Rilly, Epernay et Sermiers), dosage 6 g/l, est bien spécifique à ce millésime puissant, une cuvée d’exception fraîche et fruitée, avec une mousse légère et parfumée, des arômes délicats aux des nuances de rose, de genêt et d’amande. La cuvée Prestige 2006, dosage 8 g/l, pas de fermentation malo-lactique, où dominent les agrumes macérés et les petits fruits secs, est tout en persistance aromatique, de jolie robe dorée, harmonieuse en bouche, complexe, révèle une finale délicate onctueuse et soyeuse. Le 2004 est sublime, au nez dominé par les fruits mûrs, très bien dosé, qui associe richesse, saveur et vivacité, d’une belle finale aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel. Formidable brut Premier Cru (Chardonnay majoritaire, 75%, le reste en Pinot noir), de robe or pâle, qui développe un nez de noisette fraîche, de bonne bouche, mêlant distinction et rondeur, un Champagne vineux mais en même temps tout en finesse, opulent et parfumé, aux notes de brioche en finale. L’Extra brut 50% Pinot noir, 30% Chardonnay, 20% Pinot meunier, est excellent, un Champagne de très jolie robe d’un or aux reflets roses, d’une grande fraîcheur, vif, fruité, avec une très belle fin de bouche, superbe à l’apéritif et pour accompagner un plateau de fruits de mer. Vous aimerez encore le brut Intégral, zéro dosage, donc, 60% Pinot noir et 40% Chardonnay, vif, frais, floral, tout en délicatesse, une réussite comme le Grande Réserve brut, 60% Chardonnay et 40% Pinot noir, cinq ans minimum sur lies, dont la couleur attractive annonce l'intensité de cette cuvée. Le nez est d'une vinosité nerveuse. La fraîcheur florale doublée de nuances fruitées précède une belle minéralité, tout en finesse et longueur en bouche.


Jean-Pierre Ellner
6, rue Côte Legris
51200 Epernay
Téléphone :03 26 55 60 25
Email : info@champagne-ellner.com
Site : champagneellner
Site personnel : www.champagne-ellner.com


> Nos dégustations de la semaine

André DELAUNOIS


Domaine Guy ROBIN


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un beau domaine de 15 ha entourant le village de Chablis et des Vins de grande race, très marqués par leur terroir propre, issus de quelques-une des plus belles parcelles de l?appellation que Marie-Ange Robin élève avec passion et talent. Vendanges manuelles, décantation naturelle des Vins sans ajouts d?enzymes pectolytiques, la fermentation alcoolique se fait uniquement avec des levures indigènes... Du grand art, donc, à prix très doux !
?Les millésimes 2018 et 2017 sont vraiment superbes, nous détaille Marie-Ange Robin. Pour 2018, Décembre 2017 et Janvier 2018 sont marqués par des précipitations très importantes. Des sources qui n?avaient pas données d?eaux depuis des années se sont réveillées. Les nappes phréatiques sont au plus haut. Ces conditions ont une importance cruciale pour la suite. En effet, après Janvier 2018, les précipitations sont quasi nulles. Le débourrement fin Mars début Avril est très précoce. La floraison commence à la mi-Mai comparable à 2007 et 2011. Pas de gelée au printemps ni de grêles contrairement à 2016 et 2017. La récolte en volume s?annonce déjà très bonne. A partir de Mai, les températures sont largement au-dessus de la moyenne avec des périodes caniculaires en Juillet et Août. Quelques raisins ont grillés mais sans conséquence sur les rendements par rapport à la charge initiale. Les réserves en eau dans le sol et les petites pluies fin Août ont sauvé la récolte. Les vendanges ont débuté début Septembre par des temps chauds pour la région. Les maturités sont excellentes avec des taux de sucres rarement atteints et des acidités correctes.
Profil du millésime : Millésime très solaire, on s?en doute. Les fermentations alcooliques sont très lentes et longues. Les Vins ont ainsi fermenté 6 mois. Le fruité mûr domine avec des notes grillées mais la fraîcheur demeure grâce aux réserves en eaux du début de saison. Le caractère du terroir de Chablis ressort en fin d?élevage. Les Vins reprennent de la fraicheur iodée saline. Tout se passe comme si les racines des vignes avaient puisé les réserves en eaux en profondeur. Millésime généreux à tout point de vue. Extraordinaire, gourmand, malgré tout typé avec de beaux amers. Tout bonnement exceptionnel comme le mythique 1947.
Concernant les caractéristiques du millésime 2017 : la vigne a débourré très tôt entre la fin Mars et début Avril. Un épisode de gel a lieu du 20 au 27 Avril. Après matinée entre -3 et -6 °C, les dégâts s?amplifiaient un peu plus chaque jour. Les secteurs épargnés en 2016 comme Lignorelles, Beines, Villy, la Chapelle sont parmi les plus gelés. Courgis, Préhy sont un peu moins touchés qu?en 2016. Maligny, ravagé en 2016, l?est à nouveau. Les secteur Est de Chablis complètement ravagé en 2016 est le moins touché par le gel. Le secteur de Chablis, que ce soit les Premiers crus ou les Grands crus, ont bien gelé. Du 15 Mai à la fin Juin, c?est le soleil et la chaleur. La floraison début Juin est particulièrement précoce. L?été est moins chaud et entrecoupé de pluies orageuses. La maturation en a été retardé. Début Septembre est ensoleillé avec une certaine fraîcheur due au vent du Nord : conditions idéales à une belle maturation lente.
Profil du millésime : conditions de récolte idéale avec des températures fraîches. Millésime mûr mais frais et hyper fruité. Les acidités sont un peu plus élevées qu?en 2016. Ce qui distingue 2017 est la pureté et la fraîcheur. Tout y est, le fruité distingué, la touche iodée maritime. C?est certainement un millésime qui ravira les amateurs de Chablis.?
Elle a raison, et l?on excite ses papilles sur ce toujours grandissime Chablis Grand Cru Valmur 2017, qui dévoile une touche iodée mêlée à des fruits confits, associe structure et distinction, avec ces senteurs de fumé bien spécifiques au palais, où s'entremêlent des notes persistantes de fruits mûrs et de lis, tout en finale.
Tout en suavité, tout en finesse, le Chablis Premier Cru Montmains 2018, issu d?un terroir versant sud et sud-est rive gauche du Serein, sol de colluvions argilo-calcaires très caillouteux sur sous-sol kimméridgien. vignes de 30 à 45 ans d?âge, d?une belle harmonie, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche (agrumes, aubépine, amande?), d?une grande maturité, un vin très prometteur. Le Chablis Premier Cru V Leaillons 2018, est formidable, un vin où s?entremêlent des notes d?amande et de bruyère finement poivrées, est de bouche savoureuse. Comment ne pas être séduit non plus par ce Chablis Premier Cru Montée de Tonnerre 2018, un très grand millésime, avec un remarquable équilibre entre la puissance et l?acidité, minéral, très typés, avec des connotations de chèvrefeuille et de pomme, de belle garde. Le Chablis Vieilles vignes 2018, où la finesse prédomine, est ferme et concentré, tout en bouche, onctueux, très parfumé, très fin, tout en nuances aromatiques, de bonne bouche persistante, qu?il faut, évidemment, savoir attendre pour profiter de son véritable potentiel.
Plus vif, le Chablis Vieilles vignes 2017, où s?entremêlent des notes d?amande, de pêche et de bruyère, un classique, d?une belle fraîcheur persistante. Beau Chablis cuvée Marie-Ange Robin 2017, très typé, riche en arômes de fleurs et de fruits confits, d?une belle longueur, d?une grande richesse, complexe, au nez intense, avec ces connotations en finale de lis, de rose et de musc, un vin ample et gras.
Séduisant Chablis Premier Cru Blanchots 2018, d?une grande intensité, tout en subtilité d?arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, avec des notes d?amande, de fumé et de rose, légèrement miellé, d?une belle élégance et d?une grande richesse, à savourer sur une cuisine riche. Et ce Chablis Grand Cru Les Clos 2018, aux connotations de petits fruits secs et de poire au palais, est de bouche distinguée.

Marie-Ange Robin
13, rue Berthelot
89800 Chablis
Tél. : 03 86 42 12 63
Email : contact@domaineguyrobin.com
www.domaineguyrobin.com


Famille SUMEIRE - Vignerons en Provence


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Les vignobles s?étendent sur 300 ha, avec un âge moyen de 30 ans. Les vignes sont cultivées selon les règles de l?agriculture raisonnée, labourage et travail à l?ancienne, en respectant la charte ?Nutrition Méditerranéenne en Provence?. Le cahier des charges privilégie au niveau de chaque terroir les méthodes prophylactiques, l'autodéfense de la plante, la phytotechnie et le potentiel au sol. Dans de nombreuses zones cultivées selon NMP, on arrive à ne plus réaliser de traitements insecticides. Les Vins collectionnent les récompenses.
Pour Sophie Denante, ?2019 a été une année relativement facile, l?état sanitaire était parfait.
A la vente nous proposons Château Coussin blanc 2019, Rosé 2019 et Rouge 2018. Le Rosé présente de jolis équilibres, belle typicité du rosé, subtiles notes florales (jasmin, genêt) bonne vivacité en bouche qui est la caractéristique de notre terroir de Sainte-Victoire. Beaucoup de fraicheur.
Blanc 2019 100 % Rolle, très jolie note citronnée en attaque de bouche, du charnu, belle matière qui permet un bon équilibre.
Rouge 2018, très joli vin, agréable à boire, beaucoup de finesse mais avec une jolie structure, arômes bien présents de fruits noirs, de prune, touche soyeuse, un vin qui s?inscrit dans une belle série de millésimes réussis en rouge. A Sainte-Victoire, nous sommes dans un grand terroir pour les Vins rouges.
Château l?Afrique, nous ne produisons pas de Vins rouges, nous nous concentrons sur les rosés et les blancs. En 2019, le rosé est très réussi, avec un peu plus de rondeur qu?à l?accoutumée, séduisantes notes de mangue, de rose, un rosé assez gourmand.
Très joli blanc 2019, nous vendangeons la nuit pour préserver au maximum les arômes et la fraicheur, on retrouve des notes d?orange, de fruit de la passion.
César à Sumeire est notre cuvée parcellaire des meilleures vignes, cette année c?est sur le terroir du Château Coussin. Ce Rosé 2019 est un rosé de gastronomie, il a plus de puissance, de fruit, c?est un rosé qui exprime bien son terroir, une sélection de parcelles uniquement. Dans l?assemblage, on retrouve une majorité de Grenache avec un peu de Syrah et un tout petit peu de Cinsault, c?est un rosé qui a beaucoup de complexité, de belle structure.
En rouge, la cuvée César à Sumeire 2015 est très aromatique, nous ne produisons pas cette cuvée chaque année, c?est un choix délibéré, nous ne sortons que les millésimes exceptionnels.
Enfin, notre Château Maupague 2019 est un très joli rosé très gourmand, épicé, de la minéralité, bel équilibre, notes d?agrume en finale. Nous retrouvons dans l?assemblage une majorité de Grenache, très jolie expression du terroir de Sainte-Victoire.?
Cette famille nous propose chaque année des Vins d?exceptions, on commence par ce Côtes-de-Provence Sainte-Victoire rosé César à Sumeire 2019, 50% Grenache et 50% Syrah, sélection parcellaire des meilleures vignes de Château l'Afrique, dont l?étiquette reproduit un détail de l?œuvre conçue et signée par le sculpteur César, dédicacée à la famille Sumeire en 1987, et reproduite sur les coffrets d?emballages, il est fin et fruité, au nez dominé par les fleurs fraîches (rose, lis) et la pêche, tout en subtilité d?arômes, d?une belle longueur en bouche.
S?il vous reste du Côtes-de-Provence Sainte-Victoire rouge César à Sumeire 2015, Syrah 70% Cabernet-Sauvignon 20%, Grenache 10%, terroir argilo-calcaire formé d'alluvions anciennes et caillouteuses, n?hésitez pas, le vin est corsé, avec ces notes de fumé et de prune, aux tanins puissants mais très fins, harmonieux, parfait, notamment, sur une pintade à la pâte d'olives, purée de pois chiches ou des roulés de mignon de porc au basilic.
Provenant du vignoble de Cuers, le Côtes-de-Provence Château l?Afrique rouge 2016, Syrah 70%, Cabernet-Sauvignon 15%, Grenache 15%, est coloré, au nez à la fois intense et subtil où s?entremêlent la griotte mûre et une touche épicée caractéristique.
Séduisant Côtes-de-Provence Château l?Afrique blanc 2019, 82% Rolle, 18% Ugni Blanc et Clairette, macération pelliculaire, il est parfumé, frais et suave, aux connotations florales, de finale ronde et élégante, qui allie intensité et souplesse, charmeur comme le Côtes-de-Provence Château L?Afrique rosé 2019, Grenache 60%, Syrah 40%, vendange totalement égrappée, de belle teinte lumineuse, souple et friand à la fois, au nez expressif et complexe.
Rafraîchissant Côtes-de-Provence Sainte-Victoire Château Coussin rosé 2019, Grenache 70%, Cinsault 20% et Syrah 10%, de belle teinte, aux notes de fruits frais, souple et vif à la fois, hésiter serait franchement une erreur. Joli Côtes de Provence Château Coussin blanc 2019, pur Rolle, de bouche finement épicée comme il se doit, avec des petites notes de pêche jaune et de lis, un vin ample et d?une belle harmonie, une belle réussite.
Le Côtes-de-Provence Sainte-Victoire Château Coussin rouge 2018, au nez présent avec des notes de violette et de pruneau, riche en couleur, classique et concentré, alliant saveur et persistance.
Le Côtes-de-Provence Sainte-Victoire Château Maupague rouge 2018, Syrah 80%, Grenache 20%, issu d?un terroir composé d'éboulis et d'argiles gréseuses du crétacé supérieur, ainsi que de colluvions des massifs environnants, a une belle couleur, qui a ces notes de sous-bois et de griotte, aux tanins fermes et ronds à la fois, fondu en bouche. Et enfin ce Côtes-de-Provence Sainte-Victoire Château Maupague rosé 2019, de belle robe, parfumé (rose, mûre), très rond et persistant, qui associe fraîcheur et charpente.

Famille Sumeire
Château Coussin - 1 048, chemin de Coussin
13530 Trets
Tél. : 04 42 61 20 00
Email : sumeire@sumeire.com
www.sumeire.com
 



> Les précédentes éditions

Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019
Edition du 27/08/2019
Edition du 20/08/2019
Edition du 13/08/2019
Edition du 06/08/2019

 



Frédéric ESMONIN


Domaine Guy BOCARD


Château HAUT-MARBUZET


Jacques ILTIS & Fils


Château CLOS des PRINCE


Vignoble André HARTMANN


Jean-Michel PELLETIER


Château de CÔME


Domaine Les CASCADES


RUHLMANN-SCHUTZ


Domaine du LOOU


Clos BELLEFOND


Domaine METRAT & Fils


Château de La GRENIERE


Château LAFON


Château DEVISE d'ARDILLEY


Château FILHOT


Domaine de LAVAUR


Domaines AIME ARNOUX


BERTHELOT-PIOT


Château MIRE-L'ÉTANG


Domaine GROS Frère et Soeur


Mas de DAUMAS-GASSAC


THÉVENET-DELOUVIN


Château HENNEBELLE


Jean Pol HAUTBOIS


Domaine de la PALEINE


Maison ZOELLER


Château PONTAC-MONPLAISIR


Château LAGARDE


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château BRAN de COMPOSTELLE



SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE PICHARD


CHATEAU MACQUIN


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHATEAU DU MASSON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales