Terroirs Et Millesimes

Edition du 09/06/2015
 

Domaines LAPALU

Réference

Domaines LAPALU

Tout commence avec le rachat du Château Patache d’Aux par Claude Lapalu en 1964; en 1979, son fils Jean-Michel rejoint la société familiale et ils se portent acquéreurs du Château Lacombe Noaillac. 


En 1992, Jean-Michel Lapalu prend en main la destinée du groupe familial qui reprend l’exploitation du Château Liversan en 1995, puis du Château Lieujean en 1999. Le vignoble de 43 ha, moyenne d’âge des vignes 35 ans, est planté sur un terroir argilo-calcaire et caillouteux. L’encépagement est classique (60% Cabernet-Sauvignon, 30% Merlot, 7% Cabernet franc et 3% de Petit Verdot, et une bonne densité de 8500 pieds/ha). La vinification s’effectue en cuves thermo-régulées en bois et Inox, les cuvaisons sont longues, environ 3 à 4 semaines pour extraire toute la matière. L’élevage très traditionnel s’effectue en barriques de chêne merrain dont 20% sont renouvelées chaque année. Il fait partie des Crus Bourgeois Supérieurs. “Pour 2014, on retrouve un millésime tout en générosité, nous dit Jean-Michel Lapalu. Puissance tannique, expression aromatique d’une grande maturité, belle couleur profonde. On renoue avec les caractères des 2009 voire 2010. Dans le Nord du Médoc, grâce à l’été indien qui s’est prolongé jusqu’après le 15 Octobre, nous avons pu attendre la parfaite maturité des Cabernets-Sauvignons, ainsi les vins sont concentrés, puissants mais d’une grande élégance. Une très belle année qui ne demande qu’à exprimer un potentiel remarquable. 2013 : en fin d’élevage, nous pouvons porter une appréciation plus optimiste sur le 2013. Indéniablement, l’apport des tanins des barriques a été très positif et nous pouvons déguster aujourd’hui des vins aromatiques avec un joli fruité et des structures tanniques tout à fait honorables. Nous n’aurons pas à rougir des 2013 que nous proposerons très bientôt à nos clients. D’un point de vue référence je rapprocherais ce millésime des 2007 qui ont fait de très bonnes bouteilles à un rapport qualité-prix imbattable. 2012 : ce millésime se confirme comme un grand classique médocain. Encore un peu fermé, on devine malgré tout un potentiel très intéressant. Des tanins fermes mais des finales longues et élégantes, un côté soyeux se dessine et un an de bouteille supplémentaire leur fera le plus grand bien. 2011 : le côté facile de ces vins se confirme, ronds, charmeurs, l’expression aromatique se manifeste d’une façon charmante. Des vins prêts à être servis sur table avec un potentiel de garde, suivant le pourcentage de Cabernet-Sauvignon, de 5 à 10 ans. L’année 2015 sera marquée chez nous par le rapprochement commercial que nous avons conclu avec les équipes d’ADVINI. En effet, les conditions du marché s’étant considérablement durcies ces dernières années, il nous est apparu indispensable de nous adosser à un partenaire puissant avec une force de vente nombreuse et très diversifiée. De plus, l’histoire d’ADVINI, issue d’un groupe familial, fait que nous partageons un ensemble de valeurs et de convictions, gages d’une bonne compréhension mutuelle et d’une fructueuse collaboration. En parallèle, nous poursuivons notre politique d’amélioration de nos moyens de production, et notre implication dans le développement durable a été récompensée cette année par l’obtention de la norme ISO 14000 qui sanctionne les entreprises soucieuses de leur impact environnemental. Nous avons également certifié nos 7 Crus Bourgeois sur le millésime 2012 ce qui prouve notre attachement et notre appartenance à cette famille de cru et le soin que nous apportons au respect d’un cahier des charges exigeant.” Coup de cœur pour ce Médoc Château Patache d'Aux 2012, avec des notes intenses de petits fruits rouges surmûris et d'épices, corsé, coloré et parfumé, charpenté, aux tanins bien savoureux et denses. Le 2011 est charnu, très parfumé, tout en bouche, savoureux et complexe, des tanins mûrs, aux notes de cerise confite et d'humus, avec une finale chaleureuse. Le Médoc Le Relais de Patache d’Aux, de teinte soutenue, allie puissance et souplesse, avec ce nez où domine le pruneau, très parfumé, avec des tanins ronds. Le Médoc Château Lacombe Noaillac 2012, associant concentration aromatique, finesse des tanins et puissance, avec des senteurs de fruits mûrs, est de bouche harmonieuse, de robe soutenue. Beau Haut-Médoc Château Liversan 2012, de belle robe pourpre, avec des arômes de griotte et d’humus, un vin très savoureux, de bouche ample, gras, très classique. Le Haut-Médoc Château Lieujean 2012, de belle couleur soutenue, est riche au nez comme au palais, aux notes de prune et d’épices, aux tanins ronds. Joli 2011, où dominent la groseille et l'humus, mêle puissance et finesse, un vin aux tanins soyeux, qui mérite une cuisine raffinée. Très bon Haut-Médoc Les Fiefs de Lieujean, alliant charpente et velouté en bouche, très parfumé, qui développe des arômes de cassis et de sous-bois.

   

Domaines LAPALU

Jean-Michel Lapalu
1, rue du 19 Mars
33340 Bégadan
Téléphone : 05 56 41 50 18
Télécopie : 05 56 41 54 65
Email : info@domaines-lapalu.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT VALLEE DU RHONE
e_vallee-du-rhone.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
FORTIA (BI)
MONT-REDON (BI)
NALYS
LES 3 CELLIER
MATHIEU (BI)
La MEREUILLE
CLOS SAINT-PIERRE
SERGUIER
TOUR SAINT-MICHEL
GIGONDAS
VACQUEYRAS
COTES-DU-VENTOUX

ARNOUX (Va)
CHAMP-LONG (Ve)
DEURRE (Vi)
GARRIGUE (VA)
CAMARETTE (Ve)
PUY MARQUIS (VE)
SAINT-VINCENT (Vi)
TARA (Ve)
(Pierre AMADIEU)
ENCHANTEURS (Ve)
HERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
ROSIERS (CR)
LEVET (CR)
JABOULET (Cornas)
DUCLAUX (CR)
TROIS COLOMBES LES RAMEAUX (Cn)
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
COTES-DU-LUBERON
GUY FARGE (SJ)
MONTINE (GA)
PUY DES ARTS (Lu)
POULET (Die)
GILLES FLACHER (SG)
CANORGUE (Lu)
FONTVERT (Lu)
JAQUES FAURE (Die)
COTES-DU-RHONE
DIVERS

REDORTIER
CAVE VISAN
ALARY (BI)
AMAUVE
BEAUCHENE
BEAUVALCINTE
CROIX BLANCHE
GAYÈRE
LAURIBERT
MAGALANNE
VALERIANE
MOULIN POURPRÉ
SAINT-ESTÈVE
CLAVEL
ROLIÈRE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
(BOIS DE BOURSAN*)
JULIETTE AVRIL*
(BANNERET)
CHANTE PERDRIX
JAS DES PAPES
(BRUSQUIÈRE*)
(ARNESQUE)
(LOU FREJAU)
GIGONDAS
VACQUEYRAS
COTES-DU-VENTOUX

MOULIN (Vi)
PESQUIÉ* (Ve)
CLOS des CAZAUX (Va)
MAVETTE
PÉQUELETTE (Vi)
ST-FR.-XAVIER
VARENNE (VE)
SYLLA (VE)
HERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
GAILLARD (CR)
OR ET DE GUEULES* (Cn)
VALCOMBE (Cn)
CARABINIERS
COUDOULIS (L)
ROCALIERE (L)
JONCIER* (L)
(COSTE du PUY (L))
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
COTES-DU-LUBERON
COULET* (CO)
MOUTON (Co)
NIÉRO (Co)
BIZARD* (GA)
(CHENE (SJ))
Benoît ROSEAU (SJ)
COTES-DU-RHONE
DIVERS

FAUCON DORÉ*
TAVERNEL
CASSAGNOLES*
GALUVAL
MARTIN*
(PASQUIER)
TERRE d'HACHENE
AURE
CABASSE
(CAVE RASTEAU)
FAVARDS
AMOUREUSES
BRESSADES
GUINTRANDRY

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
(CÔTE DE L'ANGE)
CABOTTE
FONTAVIN
GALET DES PAPES
GIGONDAS
VACQUEYRAS
COTES-DU-VENTOUX

LE VAN (VE)
(CAVE DE GIGONDAS)
HERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
(DAUVERGNE-RANVIER)
MOURGUES DU CRES (Cn)
VIGNERONS de TAVEL (T)
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
COTES-DU-LUBERON
(Baron d'ESCALIN (GA))
GRAND-CALLAMAND (Lu)
André PERRET (SJ)
(MONGE GRANON* (Die))
MYCIN (SJ)
COTES-DU-RHONE
DIVERS

COCCINELLES
VERQUIÈRE

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Michel TÊTE


De père en fils depuis trois générations, le Domaine s'étend sur 6 ha de Juliénas, 1 ha de Saint-Amour et 5 ha de Beaujolais-Villages, le tout provenant du cépage Gamay noir à jus blanc. L'exploitation comporte 1/2 ha de Beaujolais-Villages blanc issu du cépage Chardonnay sur la commune de Saint-Verand en Saône-et-Loire avec en parallèle le développement du Crémant de Bourgogne. Vinification différente selon les vignes et les appellations. Traditionnelle, semi-carbonique pour le Juliénas, chapeau immergé pour le Saint-Amour. Francis Tête, tonnelier, régisseur de cave, a créé l’exploitation pour la transmettre ensuite à son fils Raymond, pionnier de la vente directe en bouteilles à la propriété. Depuis 1980, Michel et Françoise ont développé l'entreprise et fondé, en 1988, le “Domaine du Clos du Fief”.  Beau Juliénas cuvée Prestige 2011 (sol argilo-siliceux), riche, de belle teinte grenat, dense au nez comme en bouche, aux notes de pruneau et de cassis, un vin vraiment harmonieux qui développe des tanins soyeux mais denses. Le Juliénas Tête de Cuvée 2013 se goûte très bien, structuré, aux tanins fondus, de robe soutenue aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de mûre en finale. Excellent Saint-Amour 2013, aux senteurs de griotte, de charpente à la fois puissante et souple, très représentatif des belles réussites de l’appellation dans ce millésime. Goûtez le Beaujolais-Villages blanc Fleur de Chardonnay 2013, fleurant le musc, la pêche et l’aubépine, tout en bouche, avec beaucoup de persistance et d’élégance au palais, une réussite, un vin gras et nerveux à la fois, très bien vinifié, et le Beaujolais-Villages rosé Fleur de Gamay, franc et vif.


Domaine du Clos-du-Fief
69840 Juliénas
Téléphone :04 74 04 41 62
Télécopie :04 74 04 47 09
Email : domaine@micheltete.com
Site : www.vinsdusiecle.com/micheltete
Site personnel : www.micheltete.com

Domaine Daniel DAMPT et Fils


Un domaine de 30 ha, une lignée de vignerons depuis plus de 150 ans, qui tiennent à conserver à leur propriété son caractère familial traditionnel. Le fils Vincent a rejoint son père après avoir fait ses études et un stage en Nouvelle-Zélande. Il est rejoint, à son tour, par son frère cadet Sébastien, qui a terminé des études viti-œno-commerciales à Beaune et effectué un stage en Australie. Beaucoup aimé ce Chablis Grand Cru 2012, corsé et très fruité, d’une très jolie présence en bouche, suave et sec à la fois, où s’entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, tout en bouche. Le Chablis Premier Cru Fourchaume 2012, toujours très typé, ample, développe une jolie complexité aromatique aux nuances de citron et de miel, un vin de robe très brillante. Le Chablis Premier Cru Vaillons 2012, au nez minéral dominé par les agrumes frais, ample et bouqueté, tout en rondeur, de bouche fruitée et persistante, tout en harmonie comme cet autre Premier Cru Beauroy 2012, frais et suave à la fois, un très joli vin qui dégage de subtils arômes d'amande et de tilleul, tout en harmonie, d'une finale ample où se décèle le pain brioché. Excellent Chablis Premier Cru Côte de Léchet 2013, aux nuances complexes où dominent les fleurs (aubépine, genêt), un vin riche et très flatteur. Il y a également le Chablis 2013, de bouche harmonieuse, dominée par la pomme, charmeur comme ce joli Petit Chablis 2013, tout en nervosité.


1, rue des Violettes
89800 Milly
Téléphone :03 86 42 47 23
Télécopie :03 86 42 46 41
Email : domaine.dampt.defaix@wanadoo.fr
Site personnel : www.dampt-defaix.com

Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Vignoble sur sol et sous-sol argilo-calcaire (62% Merlot noir, 25% Cabernet franc, 10% Cabernet-Sauvignon et 3% Malbec), avec une moyenne d’âge des vignes de 30 ans (labour des sols, vendanges manuelles triées, élevage en barriques...). Très réussi, ce Saint-Émilion GC 2012, de robe brillante et soutenue, aux senteurs de fruits rouges cuits, avec une bouche riche qui dévoile des tanins fondus mais bien présents, d'une belle longueur. Le 2011 poursuit une jolie évolution, complexe, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, classique, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue, de bouche chaleureuse. Le 2010 mêle concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, aux notes de cuir et de fruits confits, de belle charpente. Le 2009, corsé, est ample et flatteur, tout en bouche, fin et charnu à la fois, avec des senteurs de violette, groseille et d’épices que l’on retrouve au palais, un vin structuré, charmeur.

Sylvie Courreaud-Fompérier
La Gaffelière
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 46 92
Télécopie :05 57 74 49 16
Email : lecellierdesgourmets@wanadoo.fr

DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


Les coteaux sablonneux, le soleil du midi et la patience de neuf générations ont façonné le vignoble de ce Domaine dont la production annuelle est d'environ 1000 hectolitres. Sur près de 21 hectares sont plantés des cépages chaleureux: grenache, syrah, mourvèdre, cinsault, bourboulenc etc... La vinification est assurée par la propriétaire Françoise Simon. Journaliste pour la presse écrite et la télévision à Paris, Docteur ès-lettres et enseignante à l'Université de Nanterre, Françoise Simon est devenue vigneronne suite au décès de son père en 1995. Pour réjouir vos tables et mettre en valeur les mets que vous y présentez, le Moulin Du Pourpré produit des vins de trois couleurs: Le ROUGE issu d'un assemblage de 50% syrah et 50% grenache est très classique, racé, aux tanins ronds. Très fin au nez, il est intense, parfumé, charnu en bouche avec une dominante de fruits rouges surmûris et de cassis, accompagné de notes d'épices et de sous bois. Il associe souplesse, velouté, élégance et structure. Le ROSE : de robe soutenue, est issu d'une saignée de syrah, grenache et cinsault avec, parfois, une pointe de mourvèdre. C'est un vin de caractère, savoureux, puissant et friand, fringant et épicé, aux arômes de fruits rouges. Il se boit très frais, à l'ombre. Le BLANC : issu d'un pressurage direct de Bourboulenc, Ugni blanc, et grenache blanc qui lui confère une grande fraîcheur, des notes de fleurs blanches, et d'abricot, du fruit et une belle persistance en bouche. Le passage en fût de chêne d'une petite partie lui apporte de la rondeur associée à des notes de vanille. Notre ROSE : LA VIE EN ROSE, une cuvée dont le nom correspond bien aux qualités aromatiques de ce rosé: délicieusement rétros comme des bonbons anglais à la framboise et la groseille que l'on suçote en écoutant les mélodies de Piaf. Puissant et long en bouche, comme la voix vibrante de la chanteuse. Gouleyant et acidulé, telle la gouaille des faubourgs de la Parigotte. Du charme et le côté flatteur des intonations caressantes d'Edith, ce rosé chaleureux donne envie de chantonner: «...je vois la vie en rose....et ça m'fait quelque chose. Il est entré dans mon coeur une part de bonheur, dont je connais la cause....» L'émotion est au rendez-vous. Simple, vraie.

Françoise Simon

30200 Colombier-Sabran
Téléphone :04 66 89 73 98
Télécopie :04 66 89 92 26
Email : moulindupourpre@vinsdusiecle.com
Site : moulindupourpre
Site personnel : www.moulin-du-pourpre.com


> Nos dégustations de la semaine

DRAPPIER


L’histoire des murs, habités aujourd’hui par la famille Drappier, remonte au XIIe siècle quand Saint-Bernard fit construire ici une annexe de l’Abbaye de Clairvaux. Le vignoble qui entoure ces caves cisterciennes, fait la fierté de cette grande exploitation de 75 ha.
Très beau Grande Sendrée brut Millésimé 2006, avec ce nez intense légèrement grillé, est une cuvée charpentée et équilibrée aux nuances de brugnon et de lis, subtilement épicée au palais, un beau vin très harmonieux, mêlant charme et structure, finesse et richesse. Très charmeur aussi, le Champagne brut Nature rosé zéro dosage, très vif, très fin, développe au nez comme en bouche des arômes de fruits rouges frais, un vin aux bulles légères et brillantes, parfait sur des gougères. Le Champagne brut Nature zéro dosage, pur Pinot Noir, allie structure et vivacité à la fois, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et d’épices, distingué, d’une très belle persistance au palais. Beau Champagne Millésime 2006, une belle harmonie où se développent des nuances subtiles de rose et de genêt, très persistant, associant élégance et vinosité, à prévoir sur un veau cordon bleu ou une daurade au sel.
Il y a la cuvée Charles de Gaulle 2006 (la Maison ayant eu l'honneur d'être choisie par Charles de Gaulle pour ses réception privées à Colombey-les-Deux Églises), toujours millésimée, composée à 80% de Pinot Noir complété par du Chardonnay, de belle robe, finement bouqueté (aubépine, rose), de bouche subtile, persistante et très parfumée (fruits frais, amande, pain grillé), de mousse intense, à prévoir sur une cuisine raffinée. Goûtez encore le brut cuvée Quatuor, un Blanc de quatre blancs, structuré et vif à la fois, où la subtilité d’arômes s’allie à des saveurs citronnées, de pain grillé et de chèvrefeuille, de mousse crémeuse. Goûtez le brut Carte d’Or, dense et fruité, de robe claire, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées, au nez d’une vinosité nerveuse.

Michel Drappier

Paul CLOUET


Une réussite avec ce Champagne cuvée Prestige, un brut Grand Cru à dominante de Pinot Noir, à la mousse légère et intense, riche en arômes (fruits mûrs, pain brioché...), intense et savoureux, d'une finale parfumée et crémeuse. Le Champagne brut Grand Cru (2/3 Pinot Noir et 1/3 Chardonnay) franc et rond, d'une belle persistance aromatique, à dominante de fleurs fraîches et de tilleul, un vin séduisant, riche au nez comme en bouche. Le brut rosé, de jolie mousse, suave comme il se doit, dégage des nuances de fraise et d'épices. Excellent Bouzy rouge, de couleur soutenue, aux tanins mûrs, aux arômes de framboise, de pivoine et d'épices, tout en nuances. Une maison d'hôtes est disponible, ce qui est bien pratique pour sillonner le vignoble. Même propriétaire que Bonnaire. Pas besoin d'hésiter.

Château de HAUTE-SERRE


J’apprécie Georges Vigouroux depuis le premier Guide. De vieille souche lotoise, installée depuis plus d’un siècle dans le commerce du vin, la famille Vigouroux a acquis sa renommée grâce à un savoir-faire transmis entre générations. Germain Vigouroux fonda l’entreprise familiale en 1887 et connut l’invasion du vampirique phylloxéra. Son fils, Gabriel Vigouroux, releva ensuite le défi au début du XXème siècle.
Georges Vigouroux, troisième génération, reprit le flambeau en 1963 et donna une dimension nationale à l’entreprise de négoce en développant l’activité vins en bouteilles. Puis il devint vigneron en replantant le premier la vigne sur les coteaux de Cahors à partir de 1971. Pour cela, il choisit l’emplacement où existait déjà au Moyen-âge un vignoble, dont le vin, Château de Haute-Serre, connut ses heures de gloire au XIXe siècle avant d’être détruit par le phylloxéra.
Au sommet avec ce Cahors Grand vin Seigneur 2011, Malbec 85%, Merlot 10% et Tannat 5%. Sol calcaire, riche d’argiles rouges, exposition sud-ouest et sud-est, les vignes s’étendent sur 60 ha riches en argile et sur des coteaux à 300m d’altitude, vinification longue, vieillissement de 12 à 18 mois en barriques de chênes neuves... Le vin est de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), d’épices, aux tanins bien enrobés mais très équilibrés, un vin riche et bien typé, à déboucher sur un magret.

Gfa Georges Vigouroux

> Les précédentes éditions

Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012

 



Château Le BOURDIEU


Domaine de la CROIX BLANCHE


Vignoble André HARTMANN


Domaine BEAUVALCINTE


Château LAGRANGE Les TOURS


Cru du PARADIS


Frédéric MALETREZ


Château LECUSSE


Clos JEAN


Domaine de la COMMANDERIE


Domaine du LOOU


Clos BELLEFOND


Château HAUT FERRAND


Château ROUMAGNAC La MARÉCHALE


Domaine Jean-Jacques GIRARD


LOMBARD et Cie


Domaine BANNERET


COULY-DUTHEIL



DOMAINE DE LA VALERIANE


CHÂTEAU FILLON


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE PICHARD


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHATEAU FABAS


CEDRIC CHIGNARD


CHATEAU DE GUEYZE


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHATEAU DES PEYREGRANDES


DOMAINE DE BELLEVUE


SCEA CHATEAU CAILLIVET


DOMAINE LES TERRES DE MALLYCE


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


CHAMPAGNE GREMILLET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales