Terroirs Et Millesimes

Edition du 08/12/2015
 

LE DOMAINE PRIEUR-BRUNET

Référence

Domaine PRIEUR-BRUNET

En digne représentante de la 7e génération, Dominique Uny-Prieur, secondée aujourd’hui par son fils Guillaume (8e génération), poursuit une politique qualitative familiale exemplaire, qui met en avant une véritable philosophie du travail et de l’élevage des vins.


Le 11 Ventôse de l’An 12 (11 mars 1804), les frères Jean et Claude Prieur acquièrent le Domaine du Château Perruchot à Santenay. Seul Jean Prieur eut une descendance et depuis près de deux siècles, cet héritage a été transmis de génération en génération comme en témoigne l’arbre généalogique qui remonte au XVIIe siècle. C’est ainsi que se sont succédés Jean Prieur et son frère Claude, Claude Prieur Ponnelle, Jean-Baptiste Prieur Blondeau, Jules Prieur Saladin, Georges Prieur Collin. En 1955, grâce à l’union de Guy Prieur et d’Élisabeth Brunet, native de Meursault, le Domaine prend un nouveau départ et devient le Domaine Prieur-Brunet en raison de l’apport d’un important vignoble familial sur Meursault. De cette union naquirent deux filles, Dominique et Chantal. Dominique, après un bac commercial, a passé avec son époux à la faculté d’œnologie de Dijon, son diplôme en 1978. Parlant couramment anglais et allemand, c’est avec plaisir qu’elle aime recevoir les nombreux clients au caveau. Aujourd’hui, à la suite du décès de Claude en 2003, son fils Guillaume (8e génération) est à ses côtés, après avoir brillamment obtenu le diplôme de l’Académie Commerciale Internationale et poursuivi ses études à l’École Supérieure de Commerce de Dijon. Ce vaste Domaine de 20 ha sur la Côte de Beaune est largement ancré à Santenay-le-Haut, dans cette jolie maison coiffée de tuiles vernissées. Un site à Meursault, “le Moulin Juda”, facilite les déplacements des engins de culture. La maison possède une véritable philosophie du travail et de l’élevage des vins. Les sols et les vignes ont toujours été travaillés dans un esprit d’une viticulture “raisonnée”. Le Domaine produit à parts égales des vins rouges et blancs. Leurs fleurons sont le Santenay Maladière 1er Cru rouge (5 ha) et le Meursault Charmes 1er Cru blanc (1,20 ha). “La récolte 2014 s’est effectuée par un beau temps chaud, précise Guillaume Uny-Prieur.  Nous n’avons pas attendu, les maturités étaient là, donc, nous avons décidé de récolter et de rentrer ainsi des raisins bien sains. Toute la vendange est amenée en camions donc aucun risque d’oxydation et, comme maintenant, nous sommes équipés d’un groupe de froid, en blancs comme en rouges, les grosses chaleurs n’ont pas eu d’incidence. C’était la première année que nous utilisions notre nouveau matériel de tri et nous n’entrions, en cuves, que des billes de raisins vraiment magnifiques. Avec ce matériel de froid, nous maîtrisons parfaitement les fermentations en suivant bien les températures. Nous avons extrait de cette belle matière première ce que l’on souhaitait : couleur, fruit et matière. Nous avons produit des vins souples, d’une acidité normale, au léger boisé, assez concentrés, d’une belle couleur, des vins vraiment “sur le fruit”. Ce millésime 2014, qualitativement, je le positionne entre le 2012 et le 2010, ce qui laisse augurer de très jolis vins. Depuis quelques années nous avons beaucoup investi dans un outil de travail très performant, l’équipement du chai est maintenant achevé. Nous portons nos efforts sur le vignoble qui a un peu souffert ces dernières années après les épisodes de grêle, nous taillons avec une attention particulière car nous observons des bois en souffrance, notre objectif est donc de bichonner nos vignes. Les 2013 sont dans la lignée des derniers millésimes. Il faut se rappeler les épisodes climatiques, et, heureusement, le temps s’est bien amélioré à partir du 10 août et même très nettement ensuite, du 20 août jusqu’aux vendanges. Les Blancs 2012 ont un peu moins de gras mais beaucoup de fraîcheur, ce sont des vins équilibrés, avec une acidité présente, ils se garderont bien. Nos investissements pour moderniser l’outil de travail nous ont été très utiles. Grâce à cela, aucun goût de grêle, les baies abîmées par celle-ci ont été automatiquement éliminées au tri. Les vins bénéficient d’un élevage en fûts durant 12 à 15 mois (dont 1/3 de fûts neufs) en fonction des appellations et des acidités. Nous avons fait des bâtonnages doux pour préserver la belle fraîcheur qui caractérise ce millésime, une vraie réussite. Ces 2012 sont d’une belle fraîcheur soutenue par une bonne acidité toutefois pas trop marquée. Pour les Rouges 2012, nous avons extrait au maximum, les baies étaient très saines. Les rouges 2012 commencent tout juste à s’ouvrir. Le 2012 se gardera bien en cave, alors que je conseille de déguster les blancs 2011 dans les cinq prochaines années, ils sont délicieux. Les Rouges 2011 présentent une belle matière, de beaux tanins bien lisses, des vins qui vont s’ouvrir progressivement. Blancs 2011 : de plus en plus gras, c’était déjà un millésime riche au départ et, avec l’élevage, on gagne de plus en plus de gras aujourd’hui. Chaque millésime à son style.”

   

LE DOMAINE PRIEUR-BRUNET

Dominique et Guillaume Uny-Prieur
Rue de Narosse - BP 9
21590 Santenay
Téléphone : 03 80 20 60 56
Télécopie : 03 80 20 64 31
Email : uny-prieur@prieur-santenay.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT LANGUEDOC ET ROUSSILLON
e_languedoc_roussillon.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
ÉTANG DES COLOMBES (bl)
GRAND CAUMONT
GRAND MOULIN
MARTINOLLE-GASPARETS
CASCADES (bl)
SPENCER LA PUJADE
LONGUEROCHE
CAMBRIEL (bl)
MATTES-SABRAN
TRILLOL
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
FABAS (bl)
BERTRAND-BERGÉ
PÉPUSQUE
ROUDENE
BARROUBIO
CLARMON
HERBE SAINTE
VIEILLE (PSL)
PECH-D'ANDRÉ (bl)
COUPE-ROSES
CAVAILLES
CLOS CENTEILLES
GRAND GUILHEM
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
MIRE-L'ÉTANG (bl)
MAS DU NOVI
PEYREGRANDES (F) (bl)
SAINT-MARTIN-CHAMPS
ARGENTIES
CLOTTE FONTANE
ESTABEL CABRIÈRES
FAMILONGUE
GUIZARD
CAVE ROQUEBRUN
CROIX CHAPTAL
REYNARDIÈRE (F)
ARGENTEILLE
BOUSQUETTE
CLOS BELLEVUE
L'ESCATTES
SAUVAIRE
PECH DE LUNE
VALAMBELLE
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
CASA BLANCA
DAUMAS-GASSAC (bl)
BARTHE
MAIRAN
DOMAINE DE BELLEVUE
MAS ROUS
Mas de MADAME
TERRES DE MALLYCE
MOULINES
PLAINE-HAUTE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
FONTSAINTE
GRAND-ARC*
CANOS*
VIGN. CAMPLONG*
(BORDE-ROUGE)
ROQUE-SESTIERE
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
AGEL*
ENTRETAN*
LA GRAVE (bl)*
PIQUE PERLOUP (bl)
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
COSTEPLANE*
METEORE (F)*
FONTAINE-MARCOUSSE
MADURA
MAS de CYNANQUE*
GALTIER*
GRANDES COSTES*
(MAS NUY)
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
LE SOULA*
(CLOS SAINT-GEORGES)
COUME DU ROY
GRESSAC*
MODAT*
PIÉTRI-GIRAUD*
RIVES-BLANQUES
SERRES (Malepère)*



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
(SAINT-JACQUES D'ALBAS)
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
(LA VERNÈDE)
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
(Philippe NUSSWITZ*)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château de POURCIEUX


Le Château appartient depuis son origine à la famille du Marquis d'Espagnet dont plusieurs membres occupèrent la charge de Conseiller au Parlement de Provence. Depuis 1986, Michel d'Espagnet perpétue la tradition familiale et assure les destinées du domaine, venant de planter 2 ha supplémentaires de Rolle. Le vignoble, d'une superficie actuelle de 28 ha, est composé de 5 cépages différents dont les trois principaux sont : Syrah à petits grains pour 47%, Grenache noir pour 33% et Cinsault pour 6%, puis les cépages secondaires, le Cabernet-Sauvignon et le Rolle. Vignoble cultivé et entretenu de façon traditionnelle, les vignes sont labourées 4 à 5 fois par an. La fumure est apportée après récolte. Elle se compose uniquement de matières organiques et en aucun cas d'engrais chimiques. Coup de cœur pour son Côtes-de-Provence rouge 2011, riche en couleur comme en charpente, tout en finesse d’arômes (cerise noire, groseille, poivre), de robe intense, typé, tannique, associant structure et finesse. Pour la (très) bonne bouche, ce 2003, aux senteurs de sous-bois, d'épices et de mûre, un vin capiteux, où s'harmonisent des connotations de cassis et de poivre, et le 2001, qui se goûte également parfaitement, au nez complexe de fruits mûrs avec des notes de fumé, charpenté, un vin qui emplit bien le palais. Le Côtes-de-Provence rosé 2014, avec ce nez de fleurs fraîches et d’épices, est onctueux et vif à la fois, d’une jolie finale, un vin franc et charmeur.

Michel d'Espagnet

83470 Pourcieux
Téléphone :04 94 59 78 90
Télécopie :04 94 59 32 46
Email : me@pourcieux.com
Site personnel : www.chateau-de-pourcieux.com

Clos JEAN


La famille Bord exploite deux propriétés : Clos Jean et Château Rondillon depuis 7 générations. Vendanges manuelles par tris successifs, vinification avec maîtrise des températures, élevage en cuves avec léger passage en barriques... Clos Jean est un vignoble de 20 ha (80% Sémillon, 20% Sauvignon), très traditionnel (vendanges manuelles par tris successifs, vinification avec maîtrise des températures, élevage en cuves avec léger passage en barriques...). “Si le 2013 a été un millésime compliqué à mener, nous raconte Lionel Bord, les vins ont néanmoins une belle fraîcheur. En 2014, belle période de vendanges, pas trop de concentration, les vins sont fruités, floraux, bien caractéristiques du Loupiac.” En attendant, on savoure ce superbe Loupiac Clos Jean 2010, tout en bouquet, de belle robe, dense, aux connotations florales subtiles, de bouche profonde et persistante, très fin, associant puissance et distinction, avec ces nuances de fleurs (rose), de fruits (pêche mûre) et de miel. Beau 2009, aux notes subtiles d’abricot confit et de fruits secs, gras mais très frais à la fois, un vin dense, délicatement parfumé en finale (rose, miel, pain brioché...), d’excellente garde. Goûtez le Bordeaux rouge Chpateau Rondillon, élevé en barriques, de bouche souple et charnue, régulièrement réussi.

Josselin et Lionel Bord

33410 Loupiac
Téléphone :05 56 62 99 83
Télécopie :05 56 62 93 55
Email : vignobles.bord@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignoblesbord.fr

Domaine LANDRAT-GUYOLLOT


Le domaine de 16,50 ha, constitué de parcelles situées dans des lieux-dits réputés, a été patiemment réuni par dix générations de vignerons, sur un terroir typique de marnes kimméridgiennes et de silex, de sols argilo-calcaires et siliceux. Le Pouilly-Fumé La Rambarde cuvée Créative 2013, sol argilo-calcaire, élevage sur lies fines, est très typé, de jolie robe brillante, tout en distinction, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, tout en subtilité aromatique, d’une belle longueur. Beau Pouilly-Fumé Gemme de Feu 2012, issu de vignes de Sauvignon en terroir de fossiles silicifiés, de dragées de quartzs et de silex de différentes tailles, avec des arômes d’agrumes et des nuances de noisette, un vin dense, distingué, puissant mais avec cette nervosité en bouche caractéristique, alliant charpente et finesse, d’une belle finale. Dense, leur Pouilly-Fumé Gemme Océane 2012, dont la forme de la bouteille est très originale, de belle robe, au nez de petits fruits et de fumé, est suave, richement bouqueté, un vin complexe et très persistant, alliant puissance et élégance, qui demande une cuisine élaborée.


Les Berthiers - 16, rue du Mont Beauvois
58150 Saint-Andelain
Téléphone :03 86 39 11 83
Télécopie :03 86 39 11 65
Email : landrat-guyollot@wanadoo.fr
Site personnel : www.landrat-guyollot.com

CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


Michel Jeaunaux commence le métier de vigneron, en 1965. A cette date, le raisin est apporté à la coopérative du village. En 1973, il se marie avec Marie-Claude, et ils installent le premier pressoir (traditionnel) de la maison. Commencent alors les premières vinifications. Depuis, la cuverie et la cave ont été construites. En 1999, Cyril, leur fils, les rejoint, et en 2003, un deuxième pressoir traditionnel est installé. De 500 bouteilles produites au départ, la maison s’applique désormais à vinifier environ 45000 flacons. La démarche reste fidèle à une viticulture durable : travail des sols, enherbement, vinifications en cuves mais aussi en fûts de chêne. Les vinifications s’effectuent en cuves (inox et émail) ou bien en fûts de chêne pour les trois cépages. Les fermentations alcooliques démarrent spontanément ou bien après ensemencement levurien. La fermentation malo-lactique, toujours effectuée jusqu’à maintenant, devrait ne plus devenir systématique à l’avenir pour conserver davantage de tension et de minéralité sur nos vins de base. Les cuvées patientent ensuite entre 2 et 7 ans en cave. Enfin, toujours dans la recherche de la minéralité et du naturel, les dosages sont modérés pour laisser au vin la possibilité de s’exprimer pleinement. Le Champagne Extra brut Les Grands Nots millésimé 2003, issu d’un assemblage de têtes des cuvées non filtrées de Chardonnay, Pinot noir et Pinot meunier à parts égales, une cuvée vinifiée et élevée en fûts de chêne, est ample et parfumé, au nez subtil où se développent des arômes d’agrumes et de petites fleurs, tout en bouche persistante et fine, de robe jaune or. Excellent brut rosé de Saignée, contrairement au rosé classique d’assemblage, cette cuvée résulte d’une subtile et brève macération des raisins rouges, élaborée exclusivement à partir de Pinot meunier et de la seule vendange 2006, un Champagne tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de rose, d’une longue finale parfumée. Le Champagne brut Prestige, Chardonnay majoritaire (80%), complété par du Pinot noir, est dense, alliant finesse et structure, d’un jaune brillant, aux connotations de fleurs et d’épices.

Cyril Jeaunaux
1, rue de Bannay
51270 Talus-Saint-Prix
Téléphone :03 26 52 80 73
Télécopie :03 26 51 63 78
Email : champagne-jr@vinsdusiecle.com
Site : champagne-jr
Site personnel : www.champagne-jr.fr


> Nos dégustations de la semaine

THÉVENET-DELOUVIN


Domaine familial d’environ 9 ha, dont 73% de Pinot Meunier, 10% de Pinot Noir et 17% de Chardonnay, viticulture raisonnée, enherbement avec pâturin des prés. Pressurage et vinification parcellaires en petites cuves Inox et en fûts. Objectif recherché : réussir à exprimer tout le potentiel de leurs terroirs, sans artifices.
Coup de cœur pour leur Champagne cuvée Insolite Meunier, une cuvée parcellaire atypique, 100% Pinot Meunier issu de vieilles vignes, tout en arômes, d’une belle complexité, un Champagne ample et charpenté, qui sent la pomme, le lis et le pain grillé, d’une grande élégance, d’une belle finale. L’Insolite rosé, de couleur soutenue, au nez de framboise et de groseille, développe une touche franche, très parfumée (griotte, fraise), idéal sur une viande blanche.
Le Champagne Carte rosé brut est très réussi, de belle robe, au nez de fruits mûrs (groseille, framboise…), avec cette touche délicatement épicée en finale. tout en fraîcheur. Le Carte Noire brut (récolte de 2012, 95% Pinot Meunier, et 5% Pinot Noir), est dense, de robe claire, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées et de pain grillé, au nez d’une vinosité nerveuse, savoureux, complexe et riche comme cet autre Champagne brut Prestige, élaboré uniquement avec des cœurs de cuvée 45% Chardonnay, 45% Pinot Meunier, 5% Pinot Noir, dont la majorité du volume est vinifiée en fûts de 4 ou 5 vins, d’une belle couleur or, avec des arômes bien présents de fruits mûrs, des notes de tilleul et de miel, souple et bouqueté, très charmeur au nez comme en bouche.
Excellent Champagne brut Réserve, issu principalement de la vendange 2012 (Pinot Meunier majoritaire, Pinot Noir et Chardonnay), de belle couleur, frais et fleuri, très bien dosé, d’une jolie longueur au palais. Le brut Blanc De Blancs, 100% Chardonnay de la Vallée de la Marne, récolte 2007 est une cuvée distinguée, un Champagne puissant, à dominante d’amande, de poire et de miel, où s’allient rondeur et distinction. Gîte sur place, La Loge du Coteau.

Isabelle et Xavier Thévenet
28, rue Bruslard
51700 Passy-Grigny
Tél. : 03 26 52 91 64 et 06 80 25 95 45
Fax : 03 26 52 97 63
Email : xavier.thevenet@wanadoo.fr
www.champagne-thevenet-delouvin.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Charles SCHLÉRET


Incontestablement à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Charles Schléret s'attache à appliquer à ses vignes situées sur l’excellent terroir de Turckheim sa connaissance des techniques modernes. Il choisit aussi très rapidement d’investir dans du matériel de pointe avec le souci constant d'améliorer la qualité et sera l’un des rares alsaciens de l’époque à tenter la vinification en cuves métalliques, se mettant ainsi à l'abri des phénomènes d'oxydo-réductions conférés par le bois. “Cette cuverie m'a permis de faire il y a trente ans déjà, une fermentation sous contrôle des températures”, précise-t-il, à un moment où, seules, quelques grandes maisons étaient équipées.” Charles Schléret préservait déjà ainsi une fraîcheur aromatique extrême, très intense au nez comme en bouche, qui allait faire la réputation de ses cuvées. Depuis, ses efforts sont régulièrement récompensés par une multitude de médailles et de références au palmarès de concours prestigieux français et internationaux... “Je garde les Vins en cave, dit-il, pour qu’ils vieillissent le mieux possible et que les amateurs puissent les acquérir dans les meilleures conditions. J’ai une gamme de millésimes qui va de 1997 à 2007.”
On peut donc en profiter avec son Pinot Gris 2007, médaille d’Or à Lyon 2010, de bouche fraîche et souple à la fois, persistant au palais, avec des arômes de fougère et de fruits frais, d’une grande finesse.
Envoûtant Gewurztraminer Sélection de Grains Nobles 2006, médaille d’Or Lyon 2010, un grand vin développant des arômes de coing, de miel et de fruits confits, qui associe finesse et structure, de grande garde. Le Pinot Noir 2007, Féminalisé 2008 (Concours des Féminalise, à Beaune), de couleur rubis, est une belle réussite, avec des senteurs intenses où dominent les petits fruits rouges bien mûrs (groseille, mûre) et cette pointe d’épices délicate et persistante au palais. Superbe Riesling 2005, Trophée Prestige Grand Concours des Vins du Monde les Citadelles de France, dont la fraîcheur met en avant le fruit, un vin distingué, au nez de rose, très fin, suave et sec à la fois, un vin typé et corsé, où s’entremêlent les épices et les fleurs fraîches, qui a collectionné les récompenses.
On excite encore ses papilles avec ce beau Gewurztraminer 2007, médaille d’Or au Challenge international du Vin, très aromatique (épices, agrumes), caractéristique de son terroir, riche au nez, ample et typé. Goûtez aussi le Sylvaner 2007, médaille d'Argent Monde Sélection Bruxelles, au nez intense, c’est un vin tout en délicatesse, de bouche très subtile avec des nuances de chèvrefeuille et de pomme.

Domaine MACLE


Incontestablement au sommet. Une maison créée en 1850, 12 ha de vignes en Château-Chalon et en Côtes-du-Jura, sur des terres argilo-calcaires et éboulis de falaises en surface, exposition sud-est et plein sud. Le Château-Chalon possède une typicité propre par rapport aux autres Vins Jaunes, expliquée par son terroir de marnes gris bleuté du lias augmentées du cailloutis provenant des falaises supérieures, aidant au réchauffement du raisin et à sa meilleure maturation. Les vignes en coteaux et souvent à très forte pente (45%) expliquent la passion des hommes pour cultiver leur vignoble (travail à la chenille, façonnage des terrasses...) et défendre cette appellation, n'hésitant pas à mettre en place une dégustation d'agrément en fin d'élevage, avant la mise en bouteilles. On remarque le sceau de l'AOC sur la bouteille.
Formidable Vin Jaune Château-Chalon 2004, sélection de vieilles vignes (35 hl/ha, Savagnin) et d'un petit vignoble planté sur un sol argilo-calcaire, élevé très soigneusement en fûts de chêne 6 ans minimum, un vin d'exception, d'une grande intensité d'arômes (abricot confit, fruits secs...), d'une grande harmonie (37 €). Superbe 2003, suave et subtil, avec ces notes d'amande et de fleurs fraîches, très bien équilibré, un vin ample, riche en bouquet, très harmonieux, d'évolution lente. Le Macvin du Jura est une référence, où s'entremêlent des nuances de mirabelle confite et de cannelle, à savourer devant un feu de cheminée, issu d'une eau de vie de raisin et non de vin. Connu depuis le XIVe siècle, il est obtenu à partir de jus de raisin non fermentés, les moûts, auquel on intègre un tiers de marc (18,50 €). Pas la moindre hésitation.
Jean et Laurent Macle
Rue de la Roche
39210 Château-Chalon
Tél. : 03 84 85 21 85
Fax : 03 84 85 27 38
Email : maclel@wanadoo.fr

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013

 



Château BELLEGRAVE


VIEUX CHATEAU des ROCHERS


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Domaine de L'HERBE SAINTE


Château La ROSE- POURRET


Domaine de MONTIGNY


Château PAILLAS


Jean-Marie NAULIN


CAVES de POUILLY-SUR-LOIRE


Château TOUR-du-ROC


Domaine de la CROIX BLANCHE


Vignobles Robin


Domaine Daniel DAMPT et Fils


Château REDORTIER


HUBER et BLÉGER


BARDY-CHAUFFERT


Château DOYAC


Château LESTAGE-DARQUIER


Château MONTROSE


CANARD-DUCHÊNE


Jean-Paul PAQUET & Fils


Domaine de NOIRÉ



CHAMPAGNE GREMILLET


CHATEAU DE GUEYZE


DOMAINE PIERRE GELIN


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHATEAU DU MASSON


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE DE BELLEVUE


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


DOMAINE GOURON


CLOS TRIMOULET


CHATEAU VALGUY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales