Terroirs Et Millesimes

Edition du 05/05/2015
 

Château SMITH-HAUT-LAFITTE

Rare

Château SMITH-HAUT-LAFITTE

Au sommet. 


Daniel et Florence Cathiard fêtent leur 25e anniversaire ici et peuvent être satisfaits du travail accompli. “Sur l’ensemble du vignoble, nous dit Daniel Cathiard, nous avons utilisé des photographies satellites au service du zonage et de la maturité des raisins. Ainsi, nous avons un véritable patchwork regroupant avec exactitude les sols et le fonctionnement de la plante, ce qui permet d’être plus précis lors de la conduite du vignoble et des vendanges. Grâce au GPS, nous savons exactement les zones à traiter. Notre tri optique (Vistalys), trie les raisins après les avoir pris en photo, puis analyse chaque baie en fonction des paramètres demandés. Smith Haut Lafitte travaille selon l’Economie Circulaire, nouveau modèle économique, écologique, local et sociétal, en marge du système linéaire “extraire-fabriquer-consommer-jeter” à bout de souffle, dans le but de produire un vin d’exception : en limitant la consommation et le gaspillage des matières premières et des ressources d’énergies non renouvelables; en transformant les déchets en matières premières recyclées; en réfléchissant à l’éco-conception de nos produits et en prévoyant leur réutilisation possible.” Sur place, dégustation des blancs et rouges : Le Pessac-Léognan blanc 2013 est très gras, suave, encore fermé, il faut lui laisser du temps. Le 2012, lui, est beaucoup plus vif, fin, franc, limpide, de bouche florale intense, un très joli vin comme le 2011, ample, complexe, avec des nuances de genêt et de poire. Le 2007, qui sent les fruits secs et le musc, avec des connotations d’écorce d’orange, parvient à maturité. Le Pessac-Léognan rouge 2012 est flatteur, généreux, dense et ferme à dominante de pruneau, de cannelle, qui associe puissance et distinction, et poursuit son évolution. Plus riche, le 2011 développe des arômes caractéristiques d’épices, de griotte et de truffe, un vin aux tanins bien équilibrés, avec beaucoup de souplesse en bouche. Le 2010 a plus d’acidité, ce qui lui promet une belle évolution, un vin intense qui associe puissance et distinction, où dominé par les fruits mûrs et le poivre, encore jeune comme le 2009, classique de ce beau millésime, de bouche généreuse, dense et ferme, à dominante de pruneau, de cannelle, mêlant puissance et distinction. Très beau 2005, élégant mais puissant, au nez de prune et de violette et une pointe d’épices douces, charnu, tout en subtilité, vraiment remarquable.

   

Château SMITH-HAUT-LAFITTE

Daniel et Florence Cathiard

33650 Martillac
Téléphone : 05 57 83 11 22
Télécopie : 05 57 83 11 21
Email : smith-haut-lafitte@smith-haut-lafitte.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE ROUGES
e_bourgogne_rouge.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
ESMONIN (GCh)
GELIN (Fixin)
Philippe LECLERC (GC)
Henri REBOURSEAU (Ch)
Pierre BOURÉE (Ch Ch)
Marc BROCOT (Mars.)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR
SEGUIN MANUEL
Nicolas POTEL
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Clos des LAMBRAYS (MSD)
MONTS-LUISANTS (MSD)
François BERTHEAU
COQUARD-LOISON-FLEUROT (ChM)
PIERRE NAIGEON (CHM)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
CHEVILLON-CHEZEAUX (N)
COUDRAY-BIZOT (É)
François GERBET (VR)
GROS (Gd-É)
René CACHEUX
LOUIS LATOUR
POULETTE (Vr)
CH. DE SANTENAY
LABOURE-ROI
Manuel OLIVIER
CRUCHANDEAU
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

AMPEAU (V)
Antonin GUYON (V)
PRIEUR-BRUNET (V)
Michel PRUNIER (AD)
VIRELY-ROUGEOT (P)
Albert BOILLOT (P)
B. DELAGRANGE (V)
DICONNE (AD)
MUSSY (P)
NUDANT (V)
POULLEAU (V)
MEIX (SA)
VIOLOT-GUILLEMARD (P)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

ANTONIN GUYON (C)
MAREY (C)
Clos BELLEFOND (S)
Gérard DOREAU (Mo)
DUBREUIL-FONTAINE (C)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
DENIS (AIC)
JAFFELIN (PV)
CHARLEUX (S)
CHOUPETTE (S)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

BRUYÈRE (Mâcon)
PARIZE (Givry)
Alain VIGNOT
BERGER-RIVE
Eric DARLES (Irancy)
HEIMBOURGER (Irancy)
NINOT (Rully)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(AUDOIN (Mars.))
DEREY (Fixin)
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Guy COQUARD (MSD)
DIGIOIA-ROYER (ChM)
Pierre AMIOT (Clos de la Roche)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
(BERTAGNA)
Jean PETITOT (Côte Nuits)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

PIGUET-CHOUET (AD)*
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

JACOB (C)
ROMAIN PERTUZOT (AIC)
ARDHUY (C)
BERTHELEMOT (Beaune)
PETITJEAN-DAMY (Mo)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(Ch. de MARSANNAY (Ch))
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

GEORGES GLANTENEY (V)*
(PIERRE ANDRE)
MOULIN AUX MOINES (AD)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

C.PAULANDS (AlC)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

(PÈRE TIENNE (Mâcon))
ROIS MAGE (Rully)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

DRAPPIER


L’histoire des murs, habités aujourd’hui par la famille Drappier, remonte au XIIe siècle quand Saint-Bernard fit construire ici une annexe de l’Abbaye de Clairvaux. Le vignoble qui entoure ces caves cisterciennes, fait la fierté de cette grande exploitation de 75 ha. Très beau Champagne Grande Sendrée brut Millésimé 2006, avec ce nez légèrement grillé, une cuvée charpentée et équilibrée aux nuances de brugnon et de lys, subtilement épicée au palais, un beau vin très harmonieux, mêlant charme et structure, finesse et richesse. Très charmeur aussi, le Champagne brut Nature rosé zéro dosage, très vif, très fin, développe au nez comme en bouche des arômes de fruits rouges frais, un vin aux bulles légères et brillantes, parfait sur des gougères. Le Champagne brut Nature zéro dosage, pur Pinot noir, allie structure et vivacité à la fois, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des senteurs de citron et d’épices, distingué, d’une très belle persistance au palais. Beau Champagne Millésime 2006, une belle harmonie où se développent des nuances subtiles de rose et de genêt, très persistant, associant élégance et vinosité, à prévoir sur un veau cordon bleu ou une daurade au sel. Il y a la cuvée Charles de Gaulle 2006 (la Maison ayant eu l'honneur d'être choisie par Charles de Gaulle pour ses réceptions privées à Colombey-les-Deux Églises), toujours millésimée, composée à 80% de Pinot noir complété par du Chardonnay, de belle robe, finement florale (aubépine, rose), de bouche subtile, persistante et très parfumée (fruits frais, amande, pain grillé), de mousse intense, à prévoir sur une cuisine raffinée. Goûtez encore le brut cuvée Quattuor, un Blanc de quatre blancs, structuré et vif à la fois, où la subtilité d’arômes s’allie à des saveurs citronnées, de pain grillé et de chèvrefeuille, de mousse crémeuse. Goûtez le brut Carte d’Or, dense et fruité, de robe claire, avec cette fraîcheur florale doublée de notes fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, au nez d’une vinosité nerveuse.

Michel Drappier
Rue des Vignes
10200 Urville
Téléphone :03 25 27 40 15
Télécopie :03 25 27 41 19
Email : info@champagne-drappier.com
Site personnel : www.champagne-drappier.com

Château des MOINES


Une exploitation familiale depuis plusieurs générations de 20 ha dont 1,30 ha en Bordeaux. Travail traditionnel (labour, enherbement), techniques modernes viticoles (pressoir pneumatique, thermorégulation, table de tri, vibreur...), des cépages variés (72% Merlot, 15% Cabernet-Sauvignon, 10% Cabernet franc et 3% Malbec). “Le millésime 2013, nous raconte Patrick Merle, a donné une petite année en volume (- 50%). Ce sera un millésime moyen à boire assez rapidement . Il n’y aura pas de cuvée Prestige. Millésime 2014 : là, tout y est : volume, structure, fruité, concentration, un bon millésime de garde. Cette année, les millésimes à la vente sont les 2012, puis 2013. A noter, en 2014, c'est la première année que le Château des Moines a fait du Bordeaux rosé.” Une réussite avec ce Lalande De Pomerol Prestige 2012, élevé en fûts neufs, marqué par ces senteurs délicates de fumé, riche en couleur, ample et solide, de bouche puissante, avec des nuances de groseille et de truffe, aux tanins soyeux, charnu comme il se doit, de belle charpente. Le 2011 est un vin aux tanins mûrs, très parfumé, dense et persistant, aux senteurs de fruits mûrs (fraise des bois) et d’humus. Beau 2010, charpenté, qui sent la fraise des bois et l’humus, un vin de bouche riche et fondue à la fois, d’une belle intensité, associant structure et finesse, prometteur. Le 2009 dégage un nez de cerise confite et d’humus, il est de charpente puissante mais très élégante, tout en nuances aromatiques. Le 2008, où dominent le cuir, la cerise et les épices, est un vin velouté et riche, d’une belle persistance. La cuvée Tradition 2012 est de bouche intense et dominée par la mûre, alliant souplesse et intensité aromatique, de robe brillante.

GFA Henri Darnajou et Frères
Musset
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 51 40 41
Télécopie :05 57 25 04 21
Email : chateaudesmoines@orange.fr
Site personnel : www.chateaudesmoines.com

Château BELLE GARDE


Voilà bien un excellent Bordeaux rouge 2012, élevé en fûts de chêne, qui sent bon son Merlot très majoritaire (80%, le reste en Cabernet-Sauvignon), tout en bouche, au nez de cerise confite et d’humus, de charpente élégante, de fort bonne garde. Très joli 2011, de bouche ample, aux notes de mûre et d’humus, aux tanins équilibrés, tout en rondeur.  Superbe Bordeaux Supérieur l’Excellence rouge 2010 (50% Merlot, 50 % Cabernet franc (vinification dans 2 cuves tronconiques permettant d’effectuer des pigeages journaliers une cuvaison de 5 semaines environ est réalisée avec un apport d’oxygène sous marc, élevage 12 mois), tout en couleur et en matière, au nez concentré, riche, tout en nuances aromatiques, ferme et soyeux, avec une bouche puissante, de belle évolution. Le Bordeaux blanc 2012 (70% Sauvignon blanc, 10% Sauvignon gris et 20% Sémillon, macération pelliculaire de 12 heures, élevage sur lies fines pendant 6 mois...), tout en puissance et finesse, très fin, ample au nez, qui allie structure et distinction, avec ces notes de fumé et d’agrumes séduisantes.

Éric Duffau
2 692, route de Moulon
33420 Génissac
Téléphone :05 57 24 49 12
Télécopie :05 57 24 41 28
Email : duffau.eric@wanadoo.fr
Site personnel : www.vignobles-ericduffau.com

DOMAINE MARC JOMAIN


Philippe, Catherine et Christophe JOMAIN, frères et soeurs, exploitent leur propre domaine au sein d'un groupement foncier créé le 03 novembre 1992. Le domaine comprend 9 hectares de vignoble à PULIGNY-MONTRACHET dont 4 produisent essentiellement des grands vins blancs de réputation mondiale issus du cépage chardonnay dans les appellations village, 1er cru et grand cru. Alliant modernisme et tradition, le domaine est dirigé avec dynamisme par la famille JOMAIN. Soucieux de préserver l'environnement, le domaine suit un programme de lutte raisonnée. La lutte raisonnée permet de préserver la qualité sanitaire des récoltes sans altérer le milieu écologique en utilisant uniquement des produits de traitement sévèrement homologués et utilisés au cas par cas suivant l'état sanitaire de chaque parcelle. Les efforts portent leurs fruits car le milieu écologique se reconstitue dans le vignoble. La vendange est récoltée manuellement, la vinification respectueuse de chaque appellation s'effectue par pressurage pneumatique. Les vins fermentent en fût de chêne dans une proportion n'excédant pas le quart de fût neuf. L'élevage traditionnel et la mise en bouteilles sont réalisés avec minutie sans manipulation excessive des vins sous le contrôle étroit d'un laboratoire d'oenologie agrée. Durant la fermentation malo-lactique les vins sont bâtonnés afin d'obtenir davantage de rondeur et de complexité. Au printemps, les vins sont alors soutirés et clarifiés par collage, la mise en bouteille intervenant généralement début septembre. Découvrez leur Puligny-Montrachet Premier Cru Les Pucelles 2010, un vin minéral, tout en subtilité d’arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits, avec des notes de tilleul et d’abricot. Remarquable 2009, avec ces senteurs spécifiques de pomme et d’amande grillée, un grand vin, gras, tout en arômes et longueur en bouche avec ces connotations discrètes de poire et de brioche, vraiment remarquable. Le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes 2010, avec ces notes de noisette et de miel, intense, tout en finesse, un vin à ouvrir sur des bouchées à la reine. Le 2009 est dense et subtil, un vin où l’on trouve des notes de tilleul et d’amande, typé, de bouche puissante, de robe jaune pâle aux reflets d’or, avec beaucoup de moelleux et de persistance.

Famille Jomain
1, rue de l'Abreuvoir
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 93 46
Télécopie :03 80 21 94 45
Email : domainejomain@vinsdusiecle.com
Site : domainejomain
Site personnel : www.domaine-jomain.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine du GRAND JAURE


Remarquable Pécharmant cuvée Terroir 2012, parfumé, charpenté comme il se doit, au nez subtil et intense, avec des notes de cerise mûre, de bouche fondue et puissante à la fois. d’excellente évolution. Le 2011, où dominent les groseilles et l’humus, associant puissance et finesse, un vin charnu, aux tanins soyeux, qui mérite une cuisine riche, encore jeune, naturellement. Le 2010, riche en couleur comme en arômes, développe un nez de violette, de cerise et de sous-bois très caractéristique, franc, corsé et souple à la fois, aux tanins harmonieux. Le Pécharmant cuvée Mémoire 2010, de couleur grenat, aux tanins savoureux, très bien élevé, tout en nuances aromatiques développe des notes de griotte et d’épices.
La Rosette Domaine du Grand Jaure blanc 2013 est un joli vin persistant en bouche, avec ce nez de noisette, à la fois vivace et rond, franc et fruité au palais.

Gaec Baudry
16, chemin de Jaure
24100 Lembras
Tél. : 05 53 57 35 65
Fax : 05 53 57 10 13
Email : domaine.du.grand.jaure@wanadoo.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Jean-Pierre DICONNE


Une place enviable dans le Classement pour cet Auxey-Duresses Premier Cru Les Duresses rouge 2011, très typé, parfumé (notes de myrtille et de sous-bois), classique, un vin qui associe couleur et matière, de bouche fondue et riche. Très beau 2010, alliant rondeur et puissance en bouche, complexe et subtil à la fois, riche et structuré, un vin qui sent la violette, la framboise et la cerise, d’excellente garde. L'Auxey-Duresses Premier Cru Les Grands Champs rouge 2011, avec ces connotations subtiles de griotte et d’humus, associe puissance et distinction en bouche, un vin très bien élevé, aux tanins présents et souples à la fois, à déboucher sur une cuisine relevée comme un navarin d’agneau, par exemple.
Excellent Auxey-Duresses Vieilles Vignes blanc 2011, avec des nuances de noisette et de chèvrefeuille, de belle robe, ferme et suave en bouche, persistant, tout en harmonie, vraiment agréable comme cet Auxey-Duresses blanc Terres Folles 2011, de robe brillante, tout en fraîcheur aromatique, avec ces notes d’agrumes et d’acacia.  Remarquable Meursault Clos des Luchets 2011, dense, très parfumé, alliant finesse et charpente, d’une bonne souplesse et d’un bouquet très aromatique aux nuances de pêche et de rose, riche et distingué. Le Meursault Les Narvaux 2011, finement bouqueté (aubépine, rose), est de bouche subtile, persistante et également très parfumée (fruits frais jaunes, amande, pain grillé). Il y a aussi l’Auxey-Duresses blanc 2011, de robe or clair avec de discrets reflets verts, qui allie richesse aromatique et persistance, ample, avec des connotations de fleurs et de grillé.
Rue de la Velle
21190 Auxey-Duresses
Tél. : 03 80 21 25 60
Fax : 03 80 21 26 80
Email : contact@domaine-diconne.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château MAISON NOBLE


Cette belle propriété a été rachetée en mars 2013 par de jeunes propriétaires étrangers qui ont toujours rêvé d’avoir un vignoble dans le bordelais.
On se fait donc plaisir avec ce Bordeaux Supérieur 2012, de belle robe soutenue, aux tanins riches, aux connotations caractéristiques de fruits frais et de sous-bois, alliant une charpente réelle à une jolie rondeur en bouche. Le Bordeaux rouge Château Jean de Bel Air 2013 est charnu comme il se doit, aux tanins fermes et savoureux à la fois, très bien élevé, tout en nuances aromatiques avec des notes de griotte. Très joli Entre-Deux-Mers 2013, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits frais et de bruyère, de bouche fine et persistante, qui allie intensité et souplesse, comme ce Bordeaux rosé 2013, au nez subtil de framboise.

Direction : Bertrand Gonzalez

> Les précédentes éditions

Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012

 



Château des GRAVIÈRES


H. DARTIGALONGUE et Fils


Alain THIÉNOT


BOUVET-LADUBAY


Gérard TREMBLAY


Domaine du CLOS de L'ÉPINAY


BARILLOT Père et Fils


Domaine Charles FREY


Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils


Château Le BOURDIEU


COLLET


De VENOGE


Vignoble André HARTMANN


Château PLINCE


Domaine Les CASCADES


Alain BOSSON


Domaine de La GAUTERIE


BARON ALBERT


CANARD-DUCHÊNE


Domaine CAMAÏSSETTE


Château DESMIRAIL


VERRIER & Fils


Domaine BROBECKER



DOMAINE LES TERRES DE MALLYCE


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


DOMAINE DE LAUBERTRIE


DOMAINE PICHARD


SCEA CHATEAU CAILLIVET


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE COMTE PERALDI


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE DE BELLEVUE


EARL GUY MALBETE


CHÂTEAU FILLON


DOMAINE GUIZARD


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE DU CHALET POUILLY


CHATEAU DE LA BRUYERE


CHATEAU REDORTIER



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales